Fnac-Darty : un million de nouveaux clients web, mais 10 % de pertes

Victor De Sepausy - 29.07.2020

Edition - Economie - Fnac Dary clients - internet vente ligne - Fnac Darty résultats


Le communiqué multiplie les termes laudatifs, mais les résultats plongent violemment. Dans le contexte Covid, Fnac-Darty accuse un recul de 10 % de son chiffre d’affaires (en données comparables) pour le premier semestre 2020. Évidemment, la « crise sanitaire sans précédent » explique ces pertes. 

Fnac Forum 2017

 
Avec 2,849 milliards € de chiffre d’affaires, et un résultat opérationnel courant déficitaire de 57,6 millions € — « en repli de -104 M€ par rapport au 1er semestre 2019 » — Fnac-Darty ne va pas fort. Si le début d’année était « très prometteur », assure Enrique Martinez, le directeur général, la quasi-totalité des boutiques a fermé entre le 15 mars et le 10 mai. Soit 400 millions € de pertes.

Toutefois, le groupe a enregistré, pour juin « un chiffre d’affaires en hausse de + 21 % en données comparables, dont + 25 % en France et Suisse ». 
 
Malgré tout, Fnac-Darty assure que le e-commerce, le seul qui fonctionnait encore, a dopé les résultats. Il pèse pour 31 % du chiffre d’affaires sur la période, contre 18 % l’année passée. « Le Groupe a enregistré une croissance de près de 60 % de ses ventes en ligne au cours du semestre, portée par la très forte dynamique des plateformes digitales dans l’ensemble des zones géographiques », assurent les enseignes. 

Ainsi, ce serait un million de nouveaux clients web qui ont été recrutés durant le confinement. « La dynamique de gains de nouveaux clients web s’est accélérée depuis le déconfinement et plus de 190 000 nouveaux adhérents Fnac+ ont été enregistrés sur le semestre. À fin juin, Fnac Darty possède une base d’adhérents significative composée de plus de 9 millions d’adhérents au total, dont 7 millions en France. »
 
500 millions €: le chantage Fnac

Pour la France, le deuxième trimestre perd 8,2 % à données comparables. « Les produits éditoriaux, très sensibles aux achats d’impulsion, affichent une nette baisse sur les segments livres, audio et vidéo, pénalisés par un trafic magasins en retrait. À l’inverse, le segment du gaming affiche une forte hausse. »

Sur le premier semestre, pour le territoire, c’est un recul de 9,7 % à données comparables. « La bonne dynamique des catégories informatique, congélateurs, climatiseurs et gaming atténue cette baisse », notera-t-on. 

L’ensemble du communiqué se retrouve à cette adresse.


photo : ActuaLitté, CC BY SA 2.0


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.