Foire de Londres : le remboursement “scandaleux” de Reed

Clément Solym - 15.04.2020

Edition - Economie - Foire Londres rembourser - stands éditeurs agents - coronavirus annulation


Organisateur de la Foire du livre de Londres, Reed Exhibitions a annulé l’événement du fait de la pandémie — et des très nombreux désistements de groupes internationaux. Mais quand l’heure de passer à la caisse est arrivé, éditeurs et agents l’ont eue amère. 

Foire du Livre de Londres 2019
ActuaLitté CC BY SA 2.0
 

Prévu du 10 au 12 mars — en somme « fini » depuis plus d’un mois, l’événement britannique a communiqué auprès des exposants quelques éléments sur leur remboursement. Ainsi, dans une grande largesse, Reed a proposé de restituer 60 % des sommes engagées, ou que 100 % des montants soient réalloués à la manifestation de 2021.

La London Book Fair a ajouté que la date limite de réponse était fixée au 14 mai. 

Cette retenue de 40 % est injustifiable, voire « scandaleuse », assure Paul Feldstein, de l’agence du même nom. En l’état, les frais que Reed évoque se résument « au traitement de notre contrat et la réception de notre argent », s’agace l’agent littéraire. (via The Bookseller)

Signalons par ailleurs que les finances du groupe RELX, maison-mère de Reed Exhibitions, ne sont pour l'instant pas si pénalisées par le Covid-19 — du propre aveu de la société.

Les exposants de la LBF devraient jeter un œil sur la situation parisienne : le salon du livre de Paris a « fermé » ses portes officiellement le 23 mars, mais son annulation a été confirmée bien plus tôt que pour la London Book Fair.

Or, en l’état, aucune information n’est parvenue aux exposants — pas plus qu’aux auteurs, qui attendent leur rémunération en vertu des préconisations du CNL et de La Sofia

À cette heure, ni Reed Expo France ni le Syndicat national de l’édition n’ont apporté de réponses à nos questions. Pour mémoire, en revanche, Reed avait proposé une remise de 50 % aux exposants, à venir sur l’édition suivante, lorsque Paris Photo avait été annulé en 2015. 

En somme, les exposants de la LBF ne sont pas si mal lotis — ou bien sont-ce les exposants de Livre Paris qui sont fort mal traités ?


Commentaires
A nos amis de Reed Expo et du SNE : Fidèle du salon du livre de Paris, et de son organisation souvent décriée, j'espère que la logique sera respectée et que le financement d'avance effectué comme à chaque fois par tous les exposants sera intégralement remboursé avant la fin de cette année, ou pris en compte pour la "facture" 2021. Le contraire serait de l'escroquerie.

A l'annonce de l'annulation du salon, nous avons eu confirmation "officieuse" que tout serait remboursé. question
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.