Fonctionnelle, attractive : la Bibliothèque du Luxembourg fait peau neuve

Camille Cado - 08.10.2019

Edition - Bibliothèques - nouvelle BnL travaux - BnL fonds documentaire - Bibliothèque nationale de Luxembourg


Après plus de 4 ans de travaux, 4 mois de déménagement et des dépenses qui s’élèvent à 111 millions €, la BnL (Bibliothèque nationale du Luxembourg) a ouvert ses portes le mardi 1er octobre. Un événement qui a suscité un vif intérêt : 14.000 visiteurs se sont bousculés pour découvrir le nouveau bâtiment, ses collections et ses services pendant les portes ouvertes du week-end.
 

crédit : Bibliothèque nationale du Luxembourg


Pour rappel, pendant des années, la BnL était dispersée sur plusieurs sites. Avec la loi du 18 avril 2013 autorisant la construction d’un nouveau bâtiment, le fonds documentaire et les services de la Bibliothèque nationale sont désormais regroupés sur un site unique de plus 35.000 mètres carrés.

Le nouveau bâtiment est situé dans le quartier du Kirchberg, et est facilement accessible. Il est en effet desservi par la station de tram « Bibliothéik » installé juste en face et présente un parking souterrain et un emplacement couvert pour les vélos.

La bibliothèque comprend une salle principale avec une impressionnante hauteur sous le plafond, accueillant des postes de travail individuels, des espaces spécifiques pour le travail en groupe ainsi que des îlots de détente. Les étages supérieurs sont divisés en plusieurs espaces : une médiathèque, une salle familiale avec des jouets et livres pour enfants, des salles audio et une salle de musique avec un piano numérique.

On compte aussi des salles de formation, des salles de conférence, un petit amphithéâtre pouvant accueillir 75 personnes. Toutes ces salles peuvent être réservés via le site de la BnL. Sans oublier, une salle d’exposition qui permet de mettre en avant les richesses conservées par la BnL dont le fonds documentaire s’élève à 1,8 million de livres et documents parmi lesquels de rares manuscrits, des cartes anciennes et des timbres de collection. 

« L’objectif était de rendre la connaissance et la culture plus attrayantes en disposant d’un bâtiment qui attire les gens et les incite à rester ici », a déclaré la directrice, Monique Kieffer.

L'établissement a également mis l’accent sur le livre audio en proposant des oeuvres dans plus de 90 langues, du luxembourgeois aux langues scandinaves, asiatiques, slaves et celtiques, en passant par le latin, l’hébreu, ou encore le sanskrit pour ne citer qu’eux. 

« Les gens peuvent venir ici pour apprendre différentes langues et découvrir une nouvelle histoire et une nouvelle culture », a repris la directrice. « Beaucoup de personnes de différentes nationalités vivent au Luxembourg et il est important pour nous de les réunir. »
 

Des services innovants


La nouvelle BnL propose également de nombreux services dont le « Bicherbus ». Intégrée à la Bibliothèque nationale depuis 2010, cette bibliothèque sur roues dessert plus de 100 localités luxembourgeoises.
 
Une boîte de dépôt a aussi été mise en place à l’extérieur du bâtiment, permettant ainsi aux lecteurs de restituer leur livre 24 heures sur 24. Des bornes de prêt automatique (selfloan) ont aussi vu le jour sur chaque étage de la BnL. 

L’inscription à la Bibliothèque nationale de Luxembourg est gratuite. 1200 visiteurs se sont d’ores et déjà inscrits pendant les portes ouvertes du 5 et 6 octobre. 
 


Vous pouvez retrouver toute la progression du chantier en photos à cette adresse

Via The Luxembourg Times



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.