Formation professionnelle : un passeport orientation et formation

Clément Solym - 03.07.2009

Edition - Société - formation - professionnelle - passeport


Ça bossait dur hier, du côté des députés, qui examinaient et proposaient de nouveaux éléments concernant la loi « orientation et formation professionnelle tout au long de la vie ». C'est surtout un objectif mieux défini que de « permettre à chacun de progresser d'au moins un niveau de qualification au cours de sa vie professionnelle ».

Une petite évolution en regard du premier jet qui proposait d'« acquérir des connaissances et des compétences favorisant l'évolution professionnelle ».

Amendé par la Commission des Affaires sociales, l'Assemblée prendra connaissance du texte le 15 juillet, avec l'amendement concernant un « passeport orientation et formation », sorte de carte d'identité qui référencera diplômes et formations, tout comme les expériences professionnelles acquises, rapporte l'AFP.

Toute PME de plus de 50 employés aurait alors à mettre en place pour les plus de 45 ans, sous forme d'entretien, un bilan permettant de déterminer acquis et connaissances. En outre, il ne sera pas octroyé qu'« aux seuls salariés en CDI le bénéfice de la portabilité du droit individuel à la formation », selon une disposition proposée par Roland Muzeau, du PCF.

Attention aussi aux « dérives sectaires » qui adviendraient si l'on interdisait « l'activité de prestataire de formation aux personnes condamnées » pour des condamnés suite à un abus face à des personnes en état de faiblesse psychologique ou physique. Les étrangers régularisés pourront également profiter des contrats d'apprentissage à l'avenir.

Pas de quotas notera-t-on, pour les 16/25 ans en alternance.