Foxy Brown a des excuses pour ne pas avoir écrit son livre

Clément Solym - 30.07.2008

Edition - Justice - Foxy - Brown - éditeur


Accusée de n'avoir pas délivré dans les temps un livre qu'elle devait remettre en 2004 à l'éditeur Simon & Schuster, et pour lequel elle avait reçu, en 2003, une avance de 75.000 $, la rappeuse Foxy Brown tient à rétablir la vérité, par la bouche de son avocat. Dès fois que la presse s'empresserait de critiquer cette attitude qu'on qualifierait hâtivement de ... hmmm j'menfoutiste.

2004, hein, pour le livre...

« Avec le consentement de Simon & Schuster, Foxy a subi d'importantes opérations chirurgicales, qui nécessitent un long temps de récupération, pour rétablir son audition », explique l'avocat.

Mais cette opération n'est pas la seule raison évoquée pour justifier de son retard. Elle a également purgé une peine de prison de 8 mois, suite à une condamnation datant de 2007. Et l'avocat trouve « suspect qu'après toutes ces années de silence » l'éditeur choisisse ce moment pour réclamer son livre.

Qu'elle devait remettre en 2004, n'est-ce pas ?

Ainsi, la rappeuse aurait proposé de renouveler le contrat (avec ou sans nouvelle avance ?) et négociant un nouveau livre. D'ailleurs, si la situation vous semble tendue entre la rappeuse et l'éditeur, l'avocat, lui, « aimerait continuer de travailler avec Simon & Schuster et se félicite que les négociations reprennent ».

'Broken Silence', est le titre du livre qu'elle devait rendre. En 2004. Quelle ironie...

On attend toujours la réponse de l'autre auteur, Lil Kim, également chanteuse hip-hop, et qui doit aussi un livre à l'éditeur.