France 5 se rend dans la maison des artistes, à la découverte du "génie du lieu"

Cécile Mazin - 08.06.2016

Edition - Société - maison artistes documentaire - France 5 maison artistes - série documentaires artistes télévision


Au cours de l’été, France 5 proposera une série documentaire de 10 épisodes (26 minutes chacun), autour de maison d’artistes. Des visites rares de maisons parfois inaccessibles ou peu connues du grand public. Mêlant les archives aux images contemporaines de ces lieux « habités », cette série documentaire permet de mieux comprendre les artistes qui les occupèrent.

 

 

 

La période estivale est propice au retour de cette saison inédite qui ouvre les portes des demeures de Victor Hugo, Charles de Gaulle, Jeanne Lanvin, Claude Nougaro, Agatha Christie, Henri de Toulouse-Lautrec, Luciano Pavarotti, Claude Monet, George Sand et Régine Deforges.

 

Mêlant les archives aux images contemporaines de ces lieux « habités », chaque documentaire sollicite également des biographes, des proches ou des artistes, qui témoignent de leur connaissance, de leur admiration ou de leur amitié pour celui-ou celle — qui fut « le génie du lieu ».

 

Claude Nougaro, ce grand poète toulousain, a vécu la majeure partie de sa vie à Paris. C’est dans un appartement de la rue Saint-Julien-Le-Pauvre situé près de Notre-Dame qu’il passe les 5 dernières années de sa vie avec Hélène Nougaro sa dernière épouse.

 

Ce lieu sera propice à la création : il aménagera un studio d’enregistrement au sous-sol de l’appartement dans lequel il enregistrera son tout dernier album « La note bleue ». Claude Nougaro est amoureux des mots depuis tout petit et s’entoure de grands musiciens et compositeurs de jazz comme Aldo Romano qui témoigne de leur très belle amitié. Cécile, sa fille nous raconte le merveilleux père qu’il a été malgré son absence. Hélène nous fait découvrir un aspect peu connu du grand public : son talent de dessinateur, façon Cocteau.

 

Après un début professionnel chaotique, il rencontre le succès et enchaîne les tournées partout dans le monde, Hélène le suit partout comme son ombre. Il laisse à la chanson française une œuvre majeure.

 

« Il est l’un des Toulousains les plus populaires de l’histoire et son accent enchanteur porte fièrement — et avec une musicalité exubérante — la marque de ses origines. Pourtant, c’est à Paris que Claude Nougaro aura passé la plus grande partie de sa vie. Il s’y installe après son service militaire en 1950 et, tout en écrivant ses premières chansons, commence à se produire dans quelques-uns des cabarets en vue de l’époque : Au lapin agile, Le Liberty’s, La Tête de l’art… C’est dans ce cadre qu’il rencontre un certain Michel Legrand, qui, convaincu par la puissance de son swing, l’encourage à chanter ses chansons lui-même », Jean-François Parouty.

 

Réalisation Nathalie Plicot, rendez-vous dimanche 26 juin 2016 à 22.25.