France Loisirs : "Le livre reste au coeur de notre activité"

Nicolas Gary - 13.02.2014

Edition - Economie - France Loisirs - produits cosmétiques - vente de livres


France Loisirs a tenu à apporter quelques précisions, concernant ses développements prochains. « Le livre reste au coeur de notre activité », explique à ActuaLitté la société, filiale du groupe Actissia. « Les ventes représentent toujours près de 85 % de notre chiffre d'affaires, mais, c'est un constat général, les ventes des produits culturels sont sur une pente descendante. » Photo, CD, DVD, autant d'articles que l'on retrouvait dans les boutiques, mais qui vivent mal la concurrence numérique.

 

 

Chapitre France Loisirs

ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

 

« Nous avons souhaité compenser l'érosion de chiffre d'affaires sur ces produits, en apportant des alternatives, dont nous estimons qu'elles présentent des synergies intéressantes, avec le choix de livres », poursuit l'entreprise. En effet, on pouvait retrouver, aux côtés des produits culturels, des offres de voyage, multimédias ou assurances, « un ensemble qui est concurrencé par les nouvelles propositions sur internet ».

 

Ce sont donc ces 15 % de chiffre d'affaires, qu'il importe donc de préserver, attendu que le livre numérique, pour sa part, n'a pas encore d'effets sur les ventes de livres papier, et que l'on ne constate aucun cannibalisation.

 

« Notre lectorat est majoritairement féminin, très majoritairement. Cela explique, de par notre statut de club, que nous ayons mis en place, depuis deux ans, des solutions qui intéresseront principalement un public féminin. » Cette orientation se déclinera donc autour de plusieurs approches tournées vers la vie quotidienne, mais avec des produits de luxe.

 

« Nous proposons des compléments alimentaires, des huiles essentielles, ainsi que des produits cosmétiques, qui peuvent être très onéreux. Mais nous pouvons les proposer à nos clients à des prix attractifs, tout en mettant en place des coffrets thématiques. Par exemple, nous lancerons des produits autour de cures minceur, qui seront proposés avec des livres illustrés. De même, des produits de beauté de la marque Karin Herzog pourront se retrouver avec des sélections spécifiques d'ouvrages », explique France Loisirs. 

 

Des coffrets qui représentent, dans la stratégie de la société, un avenir évident. « Mais il n'est pas question de diminuer l'importance de livres dans l'ensemble de notre réseau. »

 

Disponibles également sur le site Internet, les produits mis en avant sont ceux des marques Sekoya et Karin Herzog. Le président du groupe Actissia, Jörg Hagen, se dit pousser par la baisse constante des ventes que ce soit dans les rayons CD, DVD, photo et livres. Le schéma actuel des magasins est en cours de repositionnement stratégique.

 

Avec 4 % de baisse du chiffre d'affaires en 2013, à 336 millions d'euros, il devient nécessaire de diversifier les sources potentielles de revenus. La beauté et la santé sont deux créneaux qui s'invitent donc dans les rayons aux côtés d'autres diversifications plus anciennes, comme les mobiles, les voyages ou les assurances et des offres de crédit.