France : Nouveau barème des salaires dans le secteur de la librairie

Antoine Oury - 26.11.2014

Edition - Librairies - barème grille salaires - secteur librairie - syndicat librairie française


Le 26 mars dernier, un accord collectif relatif aux salaires du secteur de la librairie était signé par le Syndicat de la Librairie française et plusieurs organisations syndicales (CFE CGC, CFDT, CFTC). L'accord a été étendu par un arrêté du Ministère du Travail, le 13 novembre dernier, et entrera en vigueur dès le 1er décembre prochain.

 


Hall du Livre, Nancy

Librairie Le Hall du Livre, à Nancy (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

 

Les dispositions de l'accord national professionnel du 26 mars 2014, relatif aux salaires, conclu dans le secteur de la librairie sont rendues obligatoires « pour tous les employeurs et tous les salariés compris dans son champ d'application », précise l'arrêté du ministère du Travail. Le texte de l'accord précise un peu plus les modalités d'application :

Leur champ d'application comprend les commerces de librairie dont la clientèle est composée de particuliers, d'entreprises ou d'administrations, que ces commerces vendent des livres neufs ou d'occasion, quelles que soient les modalités de vente de livres. À ce titre, le commerce de vente de livres via les nouveaux outils de communication, tel Internet, est également compris dans le champ d'application de cet accord.

Par rapport aux derniers accords sur les salaires, ces derniers ont légèrement augmenté, mais la prime d'ancienneté reste fixe.

 

Dans la liste des signataires, on remarquera l'absence de la CGT, mais aussi de FEC CGT FO : les premiers sont en désaccord avec le Syndicat de la Librairie française depuis 2011 et la convention collective pour le secteur de la librairie. Celle-ci définissait notamment les différents postes à l'intérieur du métier de libraire : vendeur, chef de rayon, manager, directeur de magasin... Autant de niveaux de responsabilités et de compétences, que la CGT avait dénoncés comme une « déqualification majeure entrepris[e] par le Syndicat de la Librairie française en substituant le statut de libraire par celui de vendeur ».