Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

France : Une 'marque ombrelle' pour les librairies indépendantes

Antoine Oury - 10.10.2014

Edition - Librairies - librairie indépendante - marque ombrelle - SLF syndicat


De Francfort : Le 6 octobre dernier, le Syndicat de la Librairie française (SLF) a prolongé le mandat de Matthieu de Montchalin, en qualité de président. Le conseil d'administration du syndicat a également validé la mise en place, en novembre prochain, d'une « marque ombrelle », qui portera l'image des librairies indépendantes, en valorisant leur apport à la communauté, à un niveau local.

 


London Book Fair 2014

Une initiative de la profession qui en rappelle d'autres, en Europe et dans le monde

(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

 

Ce sont environ 140 librairies membres du syndicat qui ont participé à l'élaboration de cette campagne de communication autour de la librairie indépendante, destinée à sensibiliser le client aux bienfaits des achats en librairie. « Nous avons voulu penser cette campagne avec les libraires, et ne pas faire appel à une équipe de communication dès les prémisses, pour qu'elle les incarne d'emblée », nous explique Matthieu de Montchalin, en aparté de la réunion de la Fédération européenne et internationale des libraires (EIBF), dont il fait partie du comité exécutif.

 

De nombreuses expériences similaires ont été menées en Europe (Books are my bag au Royaume-Uni, Buy Local en Allemagne) ou ailleurs (Indies First aux États-Unis), et elles ont quasiment toutes porté leurs fruits. La matérialisation de cette campagne passera avant tout par le Web, mais aussi par des affichages en librairies. Pour des raisons de budget, aussi bien celui du SLF que de l'État, l'affichage sur des supports extérieurs a été réduit.

 

Cependant, même en librairie, souligne Matthieu de Montchalin, sensibiliser les clients n'est pas de trop. « Souvenez-vous de l'étude de l'Observatoire Société et Consommation réalisée pour le SLF, qui révélait que la librairie indépendante avait peu de clients exclusifs, mais plutôt des clients, certes fidèles, qui avaient diverses façons d'acheter des livres. » 

 

Dans cette optique, l'objectif de la campagne serait donc de faire de la pédagogie, pour inciter les clients à réaliser leurs achats, y compris en ligne, auprès d'une librairie indépendante, vraisemblablement de proximité.

 

Le matériel de communication est en cours de validation définitive, pour un lancement effectif début novembre, à temps pour les fêtes de fin d'année.