François Hollande promet "un gouvernement de combat"

Nicolas Gary - 31.03.2014

Edition - Société - Manuel Valls - Jean-Marc Ayrault - François Hollande


Dans sa communication officielle, le président de la République a nécessairement repris la main, suite à la déroute des élections municipales. « En votant ou en vous abstenant », assure François Hollande, c'est « le mécontentement » qui a été entendu. Si, au cours de la journée, le chef de l'exécutif a eu de nombreux échanges avec les différents ministres du gouvernement Ayrault, il assure avoir entendu le message des municipales. « Pas assez de changements » ou encore « trop de lenteur », François Hollande assume, et prend acte.

 

 

 

 

Saluant « le courage et l'abnégation » du gouvernement de Jean-Marc Ayrault, le président a parlé des réformes entamées « qui feront honneur » à l'homme et son travail. Mais c'est bien « une nouvelle étape » qui est désormais à considérer. Après la démission de l'ancien Premier ministre, M. Hollande « reçoi[t] personnellement » le message transmis par les urnes.

 

Ministre le plus populaire, Manuel Valls aura donc gagné la partie, avec la responsabilité « d'une équipe resserrée », promet le président de la République, qui évoque même « un gouvernement de combat ». On ignore encore quelles seront les personnes qui composeront ce nouveau gouvernement, qui aura pour charge de redonner de la force à l'économie du pays. 

 

François Hollande a également parlé de « justice sociale », souhaitant apporter plus de solidarité, et notamment dans l'éducation et « la formation de la jeunesse ».  Il promet également une diminution des impôts pour les Français d'ici à 2017, ainsi qu'une baisse des charges pour les salariés.

Au Pacte de responsabilité, doit correspondre un pacte de solidarité dont le premier pilier est l'éducation, et la formation de la jeunesse ;  le second, c'est la sécurité sociale  avec la priorité donnée à la Santé ;  et le troisième, c'est le pouvoir d'achat avec une réduction des impôts des Français et une baisse des cotisations payées par les salariés.

 

 

C'est par « le dialogue et le respect » que le président souhaite maintenant « unir la France et les Français ». Et de garder « une constance dans le cap ».  

 


 
Le nouveau gouvernement devrait être annoncé dans les plus brefs délais.

 

 

 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.