François Hollande répond aux révélations de Valérie Trierweiler

Julien Helmlinger - 06.09.2014

Edition - International - François Hollande - Valérie Trierweiler - Politique


À peine publié, le livre polémique de Valérie Trierweiler est déjà en rupture de stock dans certaines librairies du pays. À l'occasion du Sommet de l'OTAN, les dirigeants des États membres se sont retrouvés à Newport, au pays de Galles. Et cela n'aura pas loupé, au cours d'une conférence de presse ce vendredi, un journaliste a demandé une réaction du président français quant aux révélations sulfureuses de l'ex-première dame. Hollande défend sa fonction présidentielle, mais aussi « l'engagement de toute sa vie », au service des sans-dents.

 

 

CC by ND 2.0 par Saly Bechsin 

 

 

Face à la polémique, le président déclare : « Je ne laisserai pas mettre en cause la conception de mon action au service des Français, et notamment de la relation humaine que j'ai avec les plus fragiles, les plus modestes, les plus humbles, les plus pauvres, parce que je suis à leur service et parce que c'est ma raison d'être, tout simplement ma raison d'être. »

 

François Hollande ajoute qu'il n'acceptera jamais « que puisse être mis en cause ce qui est l'engagement de toute ma vie de tout ce qui a fondé ma vie politique, mes engagements, mes responsabilités, mes mandats que j'ai exercés. [...] La fonction présidentielle doit être respectée, je ne répondrai à plus aucune autre question là-dessus. »

 

Interrogé par ActuaLitté, Hugo, travailleur social, affirme quant à lui que le président gagnerait à étoffer son argumentation, car « même sans dents, les pauvres peuvent toujours bouffer du Flamby »...