Françoise Nyssen travaille à l'égalité hommes-femmes dans la culture

Antoine Oury - 09.02.2018

Edition - Société - égalité hommes femmes - parité culture - égalité salaires culture


Le président Emmanuel Macron en a fait un des sujets principaux de son mandat, et de nombreux ministères y sont associés : l'égalité hommes-femmes a fait l'objet d'un comité ministériel le 7 février dernier. Au cours de ce dernier, la ministre de la Culture Françoise Nyssen a présenté différentes mesures pour concrétiser cette égalité dans le domaine de la culture, avec des résultats attendus dès 2022.


Françoise Nyssen aux Rencontres nationales de la librairie
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 


En matière d'égalité hommes-femmes, l'État se doit d'être exemplaire, et le ministère de la Culture également. C'est en tout cas ce qu'a déclaré Françoise Nyssen au cours de ce comité ministériel : « Le secteur culturel a un devoir d’avant-garde, […] il doit donner l’exemple. Ce ministère le fera : à son niveau, à travers ses établissements et toutes les structures qu’il soutient », a indiqué la ministre dans son discours.

 

Françoise Nyssen a rappelé différents chiffres, relatifs aux agréments accordés par les différentes commissions de l'État, ou encore aux prix décernés ou aux directions d'établissements et de théâtre confiées à des femmes : dans de nombreux domaines, l'égalité hommes-femmes est loin d'être atteinte.

 

La question des rémunérations fait partie des plus urgentes et des plus importantes, pour la reconnaissance des femmes et de leur place dans la société : « Les femmes gagnent en moyenne 10 % de moins que les hommes au sein de ce ministère, et près de 20 % moins dans les entreprises culturelles », a rappelé la ministre.

 

Égalité hommes-femmes dans l'édition :
en 2016, où en est-on ?

 

Les mesures présentées par Françoise Nyssen portent l'effort sur le ministère et les services de l'État, bien sûr, mais aussi sur les programmations, les nominations et les jurys de sélection des écoles du ministère de la Culture. Les résultats pourraient être attendus dès 2022, a affirmé la ministre.

 

  • Le déploiement d’une large enveloppe de 500 000 euros sur la période 2018 – 2022 en vue de résorber les écarts de salaire entre les femmes et les hommes travaillant au ministère de la Culture. 
  •  
  • La mise en place d’un mécanisme permettant aux salariés intermittents du spectacle de faire financer la garde de leurs enfants par le Fonds national pour l’emploi pérenne dans le spectacle (FONPEPS). 
  •  
  • L’instauration de la parité au sein des jurys de sélection et de sortie des 99 écoles du ministère de la Culture et l’engagement de ces mêmes établissements dans la lutte contre le harcèlement. 
  •  
  • L’instauration de la parité aux postes de direction exécutives des 75 établissements publics du ministère de la Culture suite à l’échéance, dans les cinq ans à venir, de ces derniers. 
  •  
  • La progression de la parité au niveau des nominations et des programmations des labels du spectacle vivant et des arts plastiques.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.