Frédéric Boyer prend la direction des éditions P.O.L

Clément Solym - 13.02.2018

Edition - Les maisons - Frédéric Boyer POL - Editions POL PDG - Frédéric Boyer PDG


Les éditions POL avaient perdu leur fondateur, Paul Otchakovsky-Laurens, décédé dans un accident de voiture début janvier. Propriété à 87 % de la holding Madrigall (Gallimard, Flammarion, entre autres), la maison sera désormais dirigée par Frédéric Boyer. 



Frédéric Boyer (Crédit Éditions POL)

 

Dans un communiqué envoyé à l’AFP, Antoine Gallimard annonce cette nomination au poste de PDG. « Auteur pour la maison P.O.L. et proche de son fondateur Paul Otchakovsky-Laurens, Frédéric Boyer prendra la présidence des Éditions P.O.L. à compter du mois de mai 2018 », explique le PDG de Madrigall.

 

Paul Otchakovsky-Laurens – Hommage à un ami éditeur,
par Christian Thorel
 

 

Directeur éditorial chez Bayard, mais également écrivain – une trentaine d’ouvrages, incluant roman, essais et poèmes, publiés en très grande partie chez P.O.L – Frédéric Boyer est âgé de 56 ans. Il avait également fait paraître des traductions de Shakespeare et de Saint Augustin. Il a dirigé le chantier de la Nouvelle Traduction de la Bible, avec de nombreux écrivains contemporains (Olivier Cadiot, Jean Echenoz, Florence Delay, Jacques Roubaud...)

 

Il avait remporté le prix du Livre Inter en 1993, avec l’ouvrage Des choses idiotes et douces. Lors de la rentrée 2017, il avait fait paraitre un essai, Là où le cœur attend

 

À l’occasion de l’invitation de la France, mise à l’honneur lors de la Foire du livre de Francfort, il officiait également comme conseiller littéraire aux côtés d’Alain Mabanckou. 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.