Frédéric Mitterrand devient directeur de collection chez Séguier Editions

Clément Solym - 27.11.2012

Edition - Les maisons - Frédéric Mitterrand - éditions Séguier - conseiller éditorial


La retraite ministérielle de Frédéric Mitterrand va s'achever, et non point pour d'autres attributs politiques. C'est chez Séguier Éditions que l'ancien ministre va prendre ses nouvelles fonctions, en avril prochain, au titre de directeur de collection. Ou conseiller éditorial, selon le communiqué.

 

 

 

 

Cette arrivée coïncide également avec quelques modifications apportées conjointement aux maisons Séguier et Atlantica. Jean Le Gall, le directeur général explique ainsi à ActuaLitté avoir repris les deux maisons, avec son associé Jean-Marc Galabert, en juillet 2012. « L'ancien propriétaire de Séguier possédait également Atlantica, et il régnait autour de ces deux maisons une confusion permanente. Nous avons donc décidé de leur attribuer deux identités bien distinctes, en commençant par des distributions séparées. »

 

Quant à l'arrivée de Frédéric Mitterrand, elle n'est pas anodine. Il aura « la charge de créer et développer deux collections pleinement intégrées au catalogue de Séguier », souligne le communiqué de presse. 

 

Celles-ci refléteront bien entendu les « inclinations sinon les passions de Frédéric Mitterrand : la première collection rassemblera des textes consacrés à des figures majeures ou oubliées des arts et des lettres (et du cinéma en particulier), cependant que la deuxième collection fera la part belle à la photographie ».

 

Jean Le Gall se réjouit d'ailleurs de cette collaboration prochaine, mais souligne que les premiers textes n'arriveront qu'aux horizons de la rentrée littéraire de 2013. « Le ministre avait ce souvenir, dans sa bibliothèque personnelle, de livres que la maison Séguier avait publiés dans la fin des années 80 et durant les années 90. Il appréciait l'exigence éditoriale, et souhaite aujourd'hui mettre son imagination au service de ces oeuvres. Sa plus grande qualité reste de savoir parler de ce qu'il aime. »

Créée à la fin des années 80, Séguier fut initialement limitée à la publication de partitions et œuvres mozartiennes; elle s'est peu à peu intéressée aux arts d'une manière générale, approchant également une littérature dite décadente. Depuis le milieu des années 90, Séguier s'est imposée comme une marque de référence à propos du cinéma, du théâtre, de la danse, de la musique.

En particulier, la collection dite des «carrés» ou petits formats érudits, sont très prisés des cinéphiles, des passionnés d'art et de musique. À compter du 1er décembre 2012, la maison disposera d'ailleurs de son propre site internet. 

  

Cinq titres sont prévus chaque année, « mais s'il souhaite en proposer plus, ce sera avec plaisir ». Et de souligner que, bien entendu, ces nouvelles fonctions n'interféreront pas dans sa relation avec son éditeur traditionnel.