Fuites du bac : report de l'audition du principal suspect

Clément Solym - 19.08.2011

Edition - Société - fuite - audition - baccalaureat


L’affaire de la fuite sur Internet d’un des exercices de l’épreuve de mathématiques du bac S continue. Le principal suspect, soupçonné d'être la source de ces fuites, devait se présenter devant le juge Alain Cadet mercredi à Paris, mais son audition a été « reportée à une date ultérieure » mais non précisée, a-t-on appris jeudi de source proche de l'enquête. « Cette date n'a pas été fixée. »
Rappelez-vous, une photographie de l'un des quatre exercices, prise avec un téléphone portable, avait été diffusée sur internet le 20 juin, à la veille de l'épreuve passée par 165.000 lycéens, ce qui avait forcé le gouvernement à reconsidérer tout le système de notation de l'épreuve. (voir notre actualitte)


L'homme de 52 ans travaille pour un fournisseur d'équipement pour les imprimeries, d'où serait sorti le sujet de mathématique du bac S. il aurait alors prévenu son fils qui aurait pris une photo du sujet et l'aurait diffusé sur Internet, souligne l'AFP.

Une source proche de l'enquête a précisé que le suspect avait reconnu son implication « a minima » dans cette affaire. Il avait déclaré avoir « ramassé un papier qui traînait par terre » au sein de l'imprimerie afin de l'« utiliser comme une feuille de brouillon ».

« Il ne l'aurait pas donné spontanément à son fils. C'est son fils qui aurait trouvé le document chez lui »,
avait ajouté cette source.

Le suspect, un homme de 52 ans, avait été interpellé dans le Gard le 27 juin puis relâché à l'issue de deux jours de garde à vue à Avignon.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.