medias

Gabon : l'auteur de polar Janis Otsiemi en mission pour le président Ali Bongo

Bouder Robin - 23.06.2017

Edition - International - janis otsiemi politique - président gabon - janis otsiemi ali bongo


Le Conseil des ministres du Gabon s’est tenu le 21 juin à Libreville, pour débattre de projets économiques et entériner nouvelles lois et nominations. L’écrivain de polar Janis Otsiemi a notamment été promu chargé de missions présidentielles. Une annonce qui ne manquera pas de surprendre le monde de la littérature, alors que l’auteur s’est toujours attaché à évoquer des thèmes sensibles dans ses romans, y compris ce qui touche à la corruption et à la politique.


President of Gabon at the Climate Security Conference

Ali Bongo, président du Gabon - Foreign and Commonwealth Office (CC BY 2.0)


 

Janis Otsiemi est l'un des plus grands écrivains de polar africain, oui, mais pas que. L'auteur fait ses débuts en politique, alors que le Conseil des ministres qui se tenait le 21 juin à Libreville vient de le nommer chargé de missions présidentielles auprès d'Ali Bongo.

 

En 2016, la réélection de Bongo à la présidence du Gabon pour un second mandat avait été largement contestée par l'opposition, qui criait à la manipulation. L'État est en effet dirigé depuis une cinquantaine d'années par la même famille, sans aucune alternance, ce qui éveille les soupçons. À présent, la situation doit paraître bien ironique pour Otsiemi, qui expliquait en 2012 révéler « à la société gabonaise ses tares les plus méprisables » dans ses livres...

 

Alain Mabanckou raconte l'Afrique pour la Fondation Louis Vuitton


L'écrivain est depuis des années plus ou moins proche d'Ali Bongo, à qui il apportait un soutien discret. Aujourd'hui, c'est officiellement qu'il livrera ses connaissances afin d'aider le président à asseoir son pouvoir auprès du peuple gabonais. Pas sûr que son nouveau poste réjouisse ses lecteurs, cependant...

D'autant qu'il y a quelques années encore, l'auteur exprimait lors d'une interview menée par
Jeune Afrique sa colère vis-a-vis de la classe politique et de ses fausses promesses : « On a l’impression d’être dans une espèce de brouillard. L’émergence dont on ne cesse de nous rebattre les oreilles n’est pour l’instant qu’un slogan creux. »
 


Le revirement de situation risque de laisser un goût amer dans la bouche des détracteurs de Bongo.

 

À 40 ans, Janis Otsiemi s'est fait un véritable nom dans le genre du polar, depuis l'éclatant succès de La vie est un sale boulot (2009, éditions Jigal), qui avait été récompensé par le prix du roman gabonais en 2010. Son dernier ouvrage, Tu ne perds rien pour attendre, est paru cette année chez Plon.


Tu ne pers rien pour attendre - Janis Otsiemi - Plon, collection Sang Neuf - 9782259249546 - 15 €