Gallimard : ouvrir le capital de Madrigall après l'achat de Flammarion

Cécile Mazin - 13.08.2013

Edition - Economie - Antoine Gallimard - ouverture de capital - rachat de Flammarion


L'année passée, au mois de juillet, Antoine Gallimard avait expliqué qu'il prévoyait l'ouverture de 10 % du capital de sa holding Madrigall, qui gère le groupe Gallimard. Cette ouverture allait permettre de faciliter le rachat des éditions Flammarion. Dans Les Échos, le patron de la maison expliquait comment cette « magnifique opportunité » allait être conclue. 

 

 

Teresa Cremisi (Flammarion) et Antoine Gallimard

 

 

« Je financerai un quart des 230 millions d'euros en cash, et les trois quarts par dette bancaire, apportée par BNP Paribas et Natixis, qui cherchent maintenant à la syndiquer. Je réfléchis aussi à ouvrir le capital de Madrigall, le holding qui détient 98 % du groupe Gallimard, à hauteur de 10 % environ. J'ai pris des contacts avec le FSI (Fonds stratégique d'investissement) et regarde vers d'autres investisseurs », précisait Antoine Gallimard l'année passée. 

 

Or, ce matin, Le Figaro annonce que la holding Madrigall, pour trouver 40 millions €, allait accueillir un nouvel actionnaire, conformément aux projets de l'année passée. Suite à cette transaction, Antoine Gallimard, détenteur de 60 % de la holding, conserverait malgré tout une part majoritaire. 

 

Selon nos confrères, Antoine Gallimard souhaite malgré tout que les investisseurs s'investissent sur le long terme, mais disposent également d'une certaine sensibilité vis-à-vis de l'industrie du livre. Ce qui importera également, c'est que l'investisseur s'inscrive dans une dynamique de transmission, attendu qu'Antoine Gallimard est le troisième de la famille, après son père et son grand-père, à prendre la direction de la maison.

 

Une vie familiale qui devrait d'ailleurs se poursuivre puisque Charlotte Gallimard été récemment nommée à la tête de Casterman, la section BD des éditions Flammarion. 

 

Selon les informations du Figaro, l'opération devrait être finalisée pour le mois de novembre. Après le rachat de Flammarion, le groupe Gallimard devient le troisième en France après Hachette Livres et Editis. Le chiffre d'affaires des éditions Gallimard était de 250 millions € pour l'année 2012, contre 220 pour Flammarion, avec un Ebitda de 23 millions €. (Solde intermédiaire de gestion qui correspond à l'excédent brut d'exploitation, dépourvu de dépréciations comme les provisions - voir Wikipedia)  

 

Nous ne sommes pas parvenus à contacter Madrigall pour obtenir de plus amples informations.