Game of Thrones, l'équivalent de 80 Métamorphose de Kafka

Julien Helmlinger - 11.06.2014

Edition - International - Game of Books - Infographie - George RR Martin


Electric Literature, organe non lucratif, entend défendre la place de la fiction littéraire dans la culture pop en favorisant notamment l'innovation numérique, en soutenant des écrivains, en bâtissant du lien communautaire. Sur son site internet, l'équipe a récemment publié une infographie intitulée Game of Books, How A Song of Ice and Fire Stacks Up. Celle-ci vise à comparer la taille de l'oeuvre de George RR Martin par rapport à celles de grands classiques.

 

 

 

 

D'après Electric Lit, alors que seuls 5 tomes des 7 ou 8 prévus pour la saga ont été publiés, le Trône de fer constituerait déjà l'une des narrations les plus longues de l'histoire littéraire. Avec un 1.770.000 mots au compteur, l'ensemble des 5 premiers volets de l'épopée de Westeros serait déjà 3,7 fois plus imposant que Le Seigneur des Anneaux, et puis 80,5 fois davantage que La métamorphose de Kafka.

 

Ainsi, toujours selon le même critère, la série de fantasy représenterait 14,5 fois le nombre de mots contenus dans Orgueil et préjugés de Jane Austen, soit 27,9 fois celui de Mrs Dalloway par Virginia Woolf, ou encore 59 fois pour ce qui concerne La ferme des animaux de George Orwell...

 

Bien entendu, en littérature non plus, il n'y a pas que la taille qui compte.