Game of Trolls : un monde où l'on picole trop, et réfléchit peu...

Victor De Sepausy - 07.11.2019

Edition - Les maisons - Game Trolls - parodie Game Thrones - George Martin parodie


AVANT-PARUTION – Ah, vous connaissiez Westeros, ses plaines désertiques, ses Spectres et ses rivalités ? Eh bien, quittez une seconde le royaume et les méandres de Game of Thrones, pour découvrir que si l’hiver approche, la fraîcheur aussi, is coming. Bienvenue dans le monde délirant de Game of Trolls


 

Il fallait bien avoir pour nom L’Odieux Connard, pour se lancer dans une parodie invraisemblable et pourtant très crédible de l’œuvre de George R.R. Martin. 

« Fraîcheur is coming… comme on dit à Winterfrais, royaume du Nord dirigé par Ned Stroke, un brave homme à la tête d’une famille recomposée et épuisante. Il faut dire que dans un monde où les saisons durent des années, on ne voit pas approcher avec sérénité les vacances d’hiver de la zone B. »
 
D’ailleurs et pour couronner le tout, « l’armée de cadavres qui grogne, qui sent fort et qui va déferler sur le Sud suscite bien des questions : sont-ce des retraités en partance pour leur résidence secondaire ? Ou, comme le pense Jean Neige, une déferlante de Mexicains avides de franchir le Mur ? Mais surtout : comment diable le gobelet d’une célèbre marque de café a-t-il débarqué au milieu de tout ça ? » 

Ça vous dit quelque chose ? Voilà qui est normal…

Depuis bientôt 10 ans, L’Odieux Connard publie des posts parodiques sur la toile : ce passionné d’histoire est parvenu à fédérer que ce soit sur ses réseaux sociaux, ou à travers le site internet qu’il anime. 

Tout le monde en prend pour son grade – ActuaLitté regretterait presque de n’avoir pas eu la chance d’en faire partie – avec une capacité d’analyse et de décryptage des plus acides. L’Odieux Connard a en effet siennes les facultés de parodie les plus poussées — + 85 % en polémique et bonus de 45 % en foutage de merde — passant au crible des films qui ne méritaient pas mieux que ses diatribes.

Son éditeur, comblé de joie, s’explique : « Avec Game of Trolls, L’Odieux Connard poursuit ses louables efforts d’éducation des masses. Tous les textes de ce livre sont 100 % inédits et certifiés de mauvaise foi. Quand il est trop occupé, L’Odieux Connard envoie son double maléf... angélique pour le représenter : Julien Hervieux, également auteur de son état. »

Voici comment débarque en librairie Game of Trolls, un univers qu’on ne devrait plus trop présenter, « où l’on boit beaucoup trop et où l’on ne réfléchit pas assez », indiquent les éditions Bragelonne. 


[à paraître 27/11] Julien Hervieux / L’Odieux Connard – Game of Trolls – Bragelonne – 9791028106485 – 14,90 €


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.