Le 1er janvier 2021 Gatsby le magnifique entrera dans le domaine public, 4 jours plus tard un prequel de l’œuvre sortira aux États-Unis. Première adaptation libre du roman, l’ouvrage à paraitre intitulé Nick narrera les jeunes années du personnage de Nick Carraway avant qu’il ne rencontre le mystérieux millionnaire
 

Le temps qui passe inexorablement est un thème qui structure une grande partie de l’œuvre de Fitzgerald, il est donc assez bienvenu que son œuvre la plus iconique soit elle aussi touchée par le défilement des années. 
Avant d’être oublié et de redevenir poussière, Gatsby le magnifique passe heureusement par la case domaine public, ce qui va permettre à tous les créatifs de la planète de s’inspirer de l’univers de l’auteur américain. 

À la fin du roman, le personnage de Nick Carraway se sent vieillir. À l’âge de trente ans, notre narrateur n’est guère optimiste sur les années à venir, notamment en ce qui concerne sa future vie conjugale... Venu à New York pour travailler dans la finance comme agent de change, le jeune homme originaire du Midwest a vu trop de choses en trop peu de temps et semble se destiner à la morosité. 

Mais c’était avant que l’écrivain Farris Smith ne s’empare du personnage et décide de raconter ses jeunes années. Le roman proposera un portrait du narrateur avant qu’il ne rencontre le millionnaire et devrait sortir le 5 janvier, aux États-Unis chez Little, Brown, et le 25 février au Royaume-Uni chez No Exit Press.



Un fantasme d’auteur 


De la même manière que Gatsby fixait obsessionnellement la lumière verte au bout de la jetée, Farris Smith, auteur, entre autres, de Le pays des oubliés (traduction Fabrice Pointeau, ed. Sonatine), était fasciné par le personnage :

« La dernière fois que j’ai lu Gatsby, il y a quelques années, Nick m’est resté à l’esprit, il révèle si peu de choses sur lui-même dans l’histoire, je n’ai pas pu m’empêcher de commencer à le créer dans mon esprit, et je savais que le seul moyen de le retirer, c’était le mettre sur la page. J’ai donc embrassé l’idée et plongé dedans avec toutes ces émotions qui alimentent la création. »
Le roman devrait aborder la 1ere Guerre Mondiale et narrer le voyage de Carraway de Paris à la Nouvelle Orléans. Les éditions No Exist promettent une œuvre pleine de violence, de désir, d’alcool et de chagrin. Idéal pour l’été prochain.

Gatsby le magnifique s’est vendu à plus de 25 millions d’exemplaires depuis sa publication en 1925, on souhaite la même destinée au prequel. 



Via The Guardian 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.