Gaza, champ de mort : le poète Melvut Ceylan prend la parole

Clément Solym - 09.02.2009

Edition - Société - Gaza - mort - Melvut


On s'en souvient, Sean O'Brien avait été le premier poète à réagir en janvier, contre les bombardements qui ont lieu à Gaza et les tirs de roquettes contre Israël. Dans un texte nommé Katiouchka, en référence aux roquettes tirées depuis des machines russes, il souhaitait faire entendre une voix dressée contre les massacres perpétrés.

Aujourd'hui, c'est au tour d'un autre poète, Melvut Ceylan, de prendre aussi la plume et la parole, rapporte World Bulletin.

Cet auteur anglais, éditeur du magazine Core Poetry a rédigé ce texte spécialement « pour Gaza, ce champ de mort », après plusieurs semaines d'affrontements. C'est le 27 décembre dernier qu'Israël a lancé une vaste offensive dans la bande de Gaza.

THOU SHALT NOT KILL

for gaza the killing field

am i a fly
who rummages through
an ancient scroll

or fleeing for his life
but caught
by the net of lies

am i a fly
who drills through
fragrance of high walls

or meeting death briefly
by the road
of broken promises

the fly sits within
carving head stones
of an arid mind

or the mind
at dawn welcomes
the new Dark Age