Génération Z : 8 secondes d'attention, mais une quête d'écologie et d'authenticité

Victor De Sepausy - 09.03.2020

Edition - Société - Génération Z réseaux - industrie divertissement acteurs - consommateurs jeunes internet


Si l’on n’a rien contre les jeunes, on découvrira avec amusement les modes de consommation de ceux nés entre 2000 et 2012. Simplement parce qu’elle marque une rupture radicale avec tout ce que leurs ainés avaient pu connaître — notamment dans leur relation avec l’industrie du divertissement.



Figure de cette génération Z, la chanteuse Billie Eilish, originaire de Californie, et devenue star mondiale, à 18 ans tout juste – 19 le 18 décembre prochain. Représente-t-elle une figure symptomatique de la génération Z, dans sa relation aux livres, festivals, jeux, musique et séries ? Manifestement.

D’abord, la génération Z va plus vite que tout autre refrain : avec 8 secondes de temps d’attention, elle a besoin de vitesse. Cependant, elle serait plus à même d’emmagasiner le contenu qu’elle découvre. Et l’étude de Vivend Brand Marketing de citer en exemple l’application TikTok, particulièrement chérie. 

Et dont l’intérêt intellectuel frise l’activité cérébrale de la moule morte.

Si les nearly adopters de Facebook en reviennent, les 2000-2012 sont adeptes des réseaux sociaux, furieusement : 72 % sont en mesure de les utiliser, tout en regardant la télévision. Mais à la différence des Millenials, leurs aînés, la GenZ pratique peu la culture du selfie : elle est en recherche d’authenticité, et de ce qui présente leur véritable identité.

Autre cas de figure, la GenZ se montrerait inclusive, tolérante, détestant les discriminations. Tout à la fois activiste et consommatrice consciente, elle a une notion des conséquences environnementales de ses actes. Mieux, elle dépenserait moins en biens matériels et plus en expériences réelles.

Enfin, ce monde changeant autour d’elle provoque des crises d’anxiété. Hypra connectée, la GenZ a une vision du monde non filtrée, qui fait ressortir une angoisse existentielle profonde. Elle a d’ailleurs élu les outils de sa propre décontamination, avec des applications comme Flipd, qui l’aide à se désintoxiquer de la surcharge numérique. 

Une vidéo a été mise en ligne pour présenter le détail de l’étude : 
 
 


Commentaires
Dépenser moins et hypra-connecté...

Joli oxymore...
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.