Genève : d'anciennes cabines téléphoniques transformées en dépôts de livres

Clara Vincent - 22.01.2020

Edition - Société - initiative citoyenne Genève - Cabines telephonique - Dépots de livres


Sur la place Pré-l’Évêque, dans la ville de Genève en Suisse, deux anciennes cabines téléphoniques laissées à l’abandon ont été réinvesties par les habitants du quartier et font désormais office de dépôts de livres. 

Photo d'illustration - martingreffe (CC BY 2.0)


L’initiative a été prise par l’une des habitantes du quartier des Eaux-Vives, Jelena. Cette Genevoise de 25 ans, qui travaille dans le social, était lassée de voir les deux structures dédiées aux cabines téléphoniques laissées ainsi à l’abandon. « Avec des amis du quartier, nous avons alors eu l’idée de transformer les lieux en dépôts de livres », a-t-elle expliqué à La Tribune de Genève

Afin de réhabiliter les anciennes cabines, il a d’abord fallu les nettoyer. « Il y avait beaucoup de crasse. Il a fallu nettoyer à fond, poncer, gratter. C’était assez compliqué », poursuit l’un des amis de Jelena. Des espaces de rangement, de type casiers ou étagères, ont ensuite été construits à partir de matériaux de récupération, obtenus auprès des commerçants du quartier. 

L’initiative, entièrement libre et gratuite — elle ne coûte rien à la collectivité — a rapidement séduit les habitants, qui sont nombreux à entretenir le dépôt de manière assez fréquente, comme ce retraité que mentionne Jelena, qui s’emploie à ranger et classer les livres. « Nous l’aimons bien. Regardez : il a regroupé ici les ouvrages spécialisés dans les recettes de cuisine », indique-t-elle au journal genevois. 

Depuis, une centaine de livres y été sont déposés, qui offrent un choix des plus variés : romans, livres savants ou spécialisés sur la musique, brochures ou encore opuscules, dans des langues qui regroupent principalement le français, l’anglais et l’allemand. 
 
En plus de redonner vie à d’anciennes structures de la collectivité, cette transformation des cabines en dépôts de livre est aussi une manière de contribuer au lien social. Lieu propice à la rencontre, les personnes s’y retrouvent, échangent sur les ouvrages, partagent leurs impressions.

Ce n’est pas la première fois que les cabines téléphoniques sont réinvesties par les livres. À Nantes, la librairie Coiffard avait eu l'idée, pour fêter ses 100 ans, d'implanter dans les rues de la villes deux cabines tout droit venues d'Angleterre. Offrant alors la possibilité aux passants d'y écouter des extraits de livres audio, sélectionnés par les libraires. 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.