Glasgow : Restaurer la Mackintosh Library après l'incendie

Julien Helmlinger - 26.06.2014

Edition - Bibliothèques - Mackintosh Library - Glasgow School of Art - Incendie


Le 23 mai dernier, la principale bibliothèque de la Glasgow School of Art Library, baptisée du nom de son concepteur Charles Rennie Mackintosh, a été victime d'un incendie qui aurait fait couler les larmes de certains élèves et professeurs. Non seulement la bâtisse était considérée comme l'un des plus beaux specimens d'architecture dans le registre de l'Art Nouveau,  mais elle hébergeait en outre des collections spéciales de revues traitant du même mouvement artistique pour certaines, et qui ont été anéanties en raison du sinistre.

 

 

Tableaux vivants dans la bibliothèque en 2012

CC by 2.0 par  robyneerica

 

 

Divers bâtiments ont subi des dommages, mais la section Mackintosh principalement. Parmi ces fameuses collections perdues se trouvaient conservés des vieux journaux imprimés comme Dekorative Kunst ou encore Jugend, ainsi que d'autres périodiques, des livres rares illustrés du XIXe siècle, sans oublier des folios datant d'entre les XVIe et XVIIIe siècles. D'autres lots ont échappé aux flammes, couvrant notamment des sujets comme les reliures livresques typiques de Glasgow, les livres d'artistes, ou encore la collection Stoddard-Templeton.

 

Après la catastrophe, les bibliothécaires et archivistes s'affairent désormais à sauver ce qui peut l'être, notamment les archives d'images, et mettre en place leur plan de restauration du bâtiment et de son contenu. Malcolm et Daniel Powers, respectivement designer et programmateur informatique, y ont contribué en mettant en ligne le site web Mac Photographic Archive.

 

Il s'agit d'une plateforme open-source destinée à collecter les images de ce haut lieu de l'Art Nouveau, pour la postérité. Tout contributeur potentiel, qu'il s'agisse d'élèves, de professeurs voire de simples touristes ayant visité la bibliothèque, est invité à télécharger ses propres documents personnels via cette adresse, afin de les partager avec chacun. 

 

Par ailleurs, dans l'optique de restauration de la collection, le site internet du service de prêt a quant à lui lancé un appel aux généreux donateurs, conviant les bibliothécaires du monde entier à faire passer le message. Une liste de souhaits a été mise en ligne par les employés. Un certain Brad Pitt ainsi que son confrère l'acteur écossais Peter Capaldi, ont d'ores et déjà promis à eux deux quelque 20 millions £ de contribution à la collecte de fonds. Pour ceux qui voudraient aider, c'est par ici. Les services de l'institution sont suspendus pour l'heure.