Google assure un troisième trimestre publicitaire de haut vol

Clément Solym - 18.10.2010

Edition - Economie - finances - google - argent


Rassurez-vous, bien que personne ne se soit réellement inquiété : Google va bien. Très bien. Les profits générés par la publicité ont encore dépassé les perspectives déployées savamment par les z'analystes...

Le géant américain a fait progresser ses résultats de 32 % pour le dernier résultat du troisième trimestre. Avec 2,17 milliards $ de bénéfices nets, contre 1,6 milliard l'an passé à la même époque, aucune inquiétude à avoir pour le moteur de recherche et ses nombreux services.

Des services publicitaires en hausse, mais également d'autres activités qui ont le vent plus qu'en poupe, et notamment la croissance en termes de parts de marché de son système d'exploitation, Android, qui fait des émules parmi les constructeurs de tablettes, autant que dans les rangs des smartphones.

Eric Schmidt, le grand patron s'est tout de même fendu d'un commentaire assez laconique, se félicitant de cet excellent résultat. Mais plus bavard qu'à son tour, il ajoute : « Notre coeur de métier se positionne très bien, et nos nouvelles orientations, concernant l'affichage [publicitaire, NdR] sur mobiles a continué de gagner pas mal de terrain. »

Les investissements pour l'avenir resteront les mêmes, toujours avec une perspective d'innovation permanente. Au cours des trois derniers mois, les taux de clics effectués sur ses publicités ont augmenté de 16 % en regard de l'an passé. Et de plus en plus d'entreprises font appel à ce service de promotion.

Avec un contrôle des dépenses en parallèle, particulièrement bien maîtrisée selon les analystes, la santé financière de Google est au top. Si, si, vraiment.