Google Books numérisera la Koninklijke Bibliotheek des Pays-Bas

Clément Solym - 15.07.2010

Edition - Bibliothèques - Koninklijke - Bibliotheek - pays


Un mois auparavant, presque jour pour jour, c'est l'Autriche qui annonçait que Google était chargé de la numérisation de ses ouvrages libres de droit - 400.000 en tout. L’Österreichische Nationalbibliothek déléguait ainsi à la machine américaine le soin de s'occuper des 120 millions de pages que cela représentait. (en savoir plus)

Histoire de poursuivre son tour d'Europe - un grand classique pour les Américains durant l'été - Google Books a signé un accord avec la Koninklijke Bibliotheek, la bibliothèque nationale des Pays-Bas, pour réaliser exactement le même travail de numérisation.

 
Koninklijke Bibliotheek,
Crédit photo
Philippe Colombet, responsable de Google Books en France, expliquait que les ouvrages du XVIIIe et XIXe siècle seront ainsi numérisés par la société américaine. « Quiconque s'intéresse à l'histoire néerlandaise sera en mesure d'accéder et de consulter une gamme fascinante de travaux issus d'éminents penseurs du pays, de politiques de poètes et d'universitaires et acquérir de nouvelles connaissances sur le développement des Pays-Bas comme nation. »

Et le responsable du développement des partenariats stratégiques chez Google de se féliciter que les bibliothèques nationales de différents pays se préoccupent ainsi autant de la préservation de leurs catalogues et fonds, tout en comprenant la pertinence de la mise en ligne.

En tout, ce seront 160.000 oeuvres qui passeront sous les scanners de Google, et viendront enrichir le fonds numérique patrimonial du pays, autant que celui d'Europeana, la bibliothèque en ligne. La consultation en ligne sera ensuite gratuite, évidemment. Pour Volgens Bas Savenije, président de la Koninklijke Bibliotheek, le recours à Google n'est qu'un moyen d'externaliser un processus normal, qui pourra ainsi être accéléré et augmenter le nombre d'ouvrages à disposition du public.