Google célèbre Monsieur Bonhomme de Roger Hargreaves

Clément Solym - 09.05.2011

Edition - Société - roger - hargreaves - doodle


Monsieur bonhomme, c'est tout une série de livres pour enfants que Charles Roger Hargreaves, cet Anglais décédé le 11 septembre 1988, qui fut traduite dans une vingtaine de langues, avec plus de 100 millions d'exemplaires vendus dans le monde.

Mr. Men and Little Miss
, en version originale, est aujourd'hui mis à l'honneur, pour célébrer le jour de la naissance de l'auteur, et comme Google en a pris la régulière habitude, c'est avec un doodle, que la page d'accueil du moteur prend des couleurs.



Sauf que pour une fois, ce n'est pas un doodle animé, déjà original, qui s'articule, mais une quinzaine de doodles qui accueilleront le visiteur. Nous en avons récupéré quelques-uns, mais libre à vous de les découvrir tous sur la page d'accueil du moteur de recherche.

Pour la petite anecdote :
Désireux de passer plus de temps en famille, il se lance dans la littérature d'enfance en créant de courtes histoires illustrées mettant en scène des personnages symbolisant des comportements humains, comme Monsieur Grincheux (Mr. Grumpy) et Monsieur Sale (Mr. Messy). Ses six premiers ouvrages sont publiés par l'éditeur Fabbri and Partners (en) en 1971 sous le titre The Mr books. Six nouveaux livres paraissent trois ans plus tard, la série est alors renommée Monsieur Bonhomme (Mr. Men).


Dès les années 1970, Roger Hargreaves signe des accords de partenariat avec des fabricants, notamment de jouets et de vêtements, afin de vendre des produits dérivés à l'effigie de ses personnages, ce qui augmente leur notoriété. Il écrit 43 livres dans la série Mr. Men avant de lancer Little Miss en 1981, à la demande de son éditeur aux États-Unis. La série est construite sur le même principe, mais avec des personnages féminins. Hargreaves écrit 30 livres dans la série Little Miss.
(via Wikipedia)


L'intégralité des titres Monsieur Bonhomme, décliné en Madame Oui, M. Personne, Madame Bavarde ou Monsieur Joyeux et bien d'autres, est publiée chez Hachette Jeunesse. Des titres qui mériteraient bien de passer à des versions numériques, avec quelques petits enrichissements...