Google explose les compteurs, Apple chute sous les 400 $

Clément Solym - 19.04.2013

Edition - Economie - Google - Apple - résultats financiers


Deux monstres de l'internet font la Une des médias, rubrique économie, ce matin. Google vient en effet de dévoiler ses résultats du 1er trimestre, avec une croissance inattendue, tandis qu'Apple, a dévissé en Bourse, avec une action qui a pris double rafale de plomb dans l'aile. 

 

 

Money

401(k) 2013 (CC BY-SA 2.0)

 

 

Très forte croissance donc, pour le géant qui numérise les livres, avec un bénéfice en hausse de 16 % à 3,35 milliards $, tandis que le chiffre d'affaires grimpe également de 31 %, à 14 milliards $ - répartis entre Google et Motorola, avec respectivement 13 milliards et 1 milliard.

 

Ce sont les résultats de la filiale téléphonique qui ont étonné les analystes, alors que l'action est passée à 11,58 $, contre 10,69 $ attendus. 

 

De son côté, Apple a donc perdu en bourse pas mal de valeur, alors que l'action est tombée sous la barre des 400 $, un chiffre dépassé en permanence depuis décembre 2011. À New York, l'action était tombée à 392,05 $, après une première journée de baisse la veille.

 

En cause, le fait, notamment, que la firme ne soit plus réellement en mesure de tenir bon face à ses concurrents : pour exemple, les activations d'iPhone ne représentent plus que 56 % de PdM sur le premier trimestre, contre 63 % au 4e trimestre 2012, chez l'acteur Verizon.

 

Bref, tout cela est absolument passionnant, mais on comprend mieux que les États aient envie de taxer ces firmes, pour faire rentrer de l'argent dans les caisses.