Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Grâce à Copé, Tous à poil ! parmi les meilleures ventes Amazon

Julien Helmlinger - 11.02.2014

Edition - International - Tous à poil ! - Livre jeunesse - Théorie du genre


Mal-aimé dans les sondages, à la tête d'un parti en perte de crédibilité, le président de l'UMP Jean-François Copé peinerait également à convaincre sur le terrain de la prescription de livres pour enfants. Après avoir suscité un tollé, ce dimanche,  en dénonçant un titre jeunesse injustement présenté comme « recommandé aux enseignants pour les classes de primaires », le titre bénéficie d'une publicité inattendue. Tous à poil !, de Claire Franek et Marc Daniau, jusqu'alors méconnu, se hisse parmi les meilleures ventes Amazon.

 

 

 

 

Sur le plateau du grand Jury, ce dimanche, Jean-François Copé s'est vivement emporté contre ce livre jeunesse qui ose mettre à poil divers personnages de la vie de tous les jours, avec la volonté affichée de dédramatiser le sujet parfois tabou de la nudité et encourager l'égalité des sexes. Si le président de l'UMP a pointé l'ouvrage comme recommandé aux classes de primaire, celui-ci était suggéré par une association ardéchoise et non par l'Éducation nationale.

 

Feuilletant le bouquin et ses illustrations, le politique avait gravement froncé les sourcils, dénonçant encore : « On ne sait pas s'il faut sourire, mais comme c'est nos enfants, on n'a pas envie de sourire. A poil le bébé, à poil la baby-sitter, à poil la mamie, à poil le chien, à poil la maîtresse, vous voyez, c'est bien pour l'autorité des professeurs. »

 

L'illustrateur de l'album graphique, Marc daniau, a depuis eu l'occasion de réagir aux propos de Copé en estimant qu'il n'avait rien compris au livre, rappelant que les auteurs avaient également des enfants et qu'il s'agissait de proposer un regard sur le corps « moins trafiqué, tronqué » que celui que renvoie aux jeunes les affiches sur les abris de bus et autres couvertures de magazines people...

 

Claire Franek a quant à elle précisé, interrogée par Europe 1 : « L'idée de départ, c'était de constater qu'il y avait un regard sur le corps très, très négatif. Du coup, on s'est dit que ce serait marrant de considérer que le fait d'être nu, c'est quelque chose de très naturel. [...] Montrer que notre corps, même s'il est nu, n'est pas destiné uniquement à un rapport sexuel. »

 

Sur Amazon, ce sont les chiffres qui rétorquent à la critique littéraire de monsieur Copé. Si Tous à poil ! était jusqu'à lors passé relativement inaperçu, écoulé à 1500 exemplaires en trois ans, voici désormais le titre classé quatrième au top des ventes Amazon, deux jours après son entrée dans le top 100. Merci qui ?