Grâce au crowdfunding, une librairie féministe noire s'ouvrira à Londres

Maxim Simonienko - 11.01.2019

Edition - International - librairie féministe noire Londres - financement participatif librairie - bibliobus féministe etats-unis


Une jeune Londonienne a proposé un financement participatif pour créer la première librairie féministe noire de Londres. Depuis son lancement sur le site Crowdfunder, le samedi 5 janvier dernier, le projet de Dee Creative a mobilisé environ 2000 £ de fonds en trois jours, l'objectif idéal à atteindre étant de 5000 £. 

(photo d'illustration charlotte henard - CC BY 2.0)


Dee Creative, à l'origine de ce financement participatif, se définit comme « une féministe noire [...], une créatrice multidisciplinaire et une défenseure passionnée de la justice raciale et de l'égalité des sexes ».

Sa future librairie féministe noire londonienne stockerait un mélange de livres neufs et d'occasion. Certains d'entre eux, surtout ceux d'occasion, pourraient être collectés gratuitement dans le centre de Londres chez Housmans Radical Booksellers, à Kings Cross. La librairie devrait également proposer un espace événementiel ainsi qu'une sélection de livres gratuits disponibles sur place.

Par ailleurs, la jeune femme insiste sur « son désir de créer un espace sûr et accueillant où les femmes noires peuvent explorer et discuter des œuvres littéraires centrées sur l'expérience de la femme noire ».

Avant de mettre en place un site permanent, Dee Creative a promis d'organiser un stand itinérant dès cette année et il devrait être présenté lors de divers événements et espaces communautaires. Elle espère trouver des organisateurs et des volontaires pour l'aider à promouvoir son projet.

« Bien que mon public principal soit composé de femmes noires, je pense que tout le monde gagnerait à s'engager dans des textes féministes noirs, car tout en offrant une perspective radicale sur la résistance, la résilience et la persévérance, on offrirait également une opportunité de mieux s'informer sur les enjeux racistes, de genre et d'intégration » a-t-elle écrit.

Parmi la centaine de supporters, citons l'écrivaine féministe américaine Kate Harding, l'éditeur jeunesse Knights Of, la librairie Second Shelf, récemment ouverte à Soho en tant que librairie et journal féministes.

La Feminist Library de Londres a elle aussi eu recours au financement participatif pour s'en sortir. Plus de 35.000 £ ont été récoltés en ligne pour aider la librairie à obtenir de nouveaux locaux à Peckham.

Aux Etats-Unis, en Californie du Nord, un financement participatif a également été lancé pour créer bibliobus pour soutenir le féminisme noir. L'écrivaine Alexis Pauline Gumbs et ses collaboratrices Julia Roxanne Wallace et Courtney Reid-Eaton, à l'origine du projet, ont déjà récolté pas moins de 10.000 $. Elles ont réussi à obtenir une remorque Airstream et commencent petit à petit à la transformer en bibliothèque. 

Gumbs a déclaré à Teen Vogue que le projet reposait sur l'héritage des librairies féministes. Si elle n'avait d'ailleurs pas grandi à Atlanta, où elle a fréquenté Charis Books & More, librairie féministe fondée en 1974, elle avoue que l'idée ne lui serait jamais venue. « J'ai commencé à ressentir mon identité de féministe noire là-bas » a-t-elle ajouté.


via thebookseller.com


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.