Grande-Bretagne : des livres jeunesse trop "choquants" en bibliothèque

Clément Solym - 24.04.2012

Edition - Bibliothèques - enfants - bibliothèques - retrait


Une nouvelle vague de protestation est venue se briser sur les murs des bibliothèques britanniques. Des parents se sont plaints en haut lieu des contenus de certains livres pour enfants que l'on trouve en bibliothèque. Et la liste des titres sur la sellette est pour le moins fournie.

 

Une centaine de bibliothèques britanniques ont recensé des plaintes de lecteurs concernant des livres dont le contenu est jugé par les plaignants comme « inadapté, inapproprié et choquant » à divers titres.

 

Ainsi, la moitié des plaintes portent sur des livres pour les enfants. Babar est désigné comme « raciste », au même titre que Tintin au Congo. Ali Baba et les Quarante voleurs et Casse-Noisette sont, pour leur part, trop « effrayants et sinistres ».

 

La série Horrible Histories (voir notre actualitté) est elle-même accusée de « banaliser la violence », notamment avec le titre Rotten Rulers. Roald Dahl, enfin, est l'auteur d'ouvrages au langage « outrancier », dans Revolting Rhymes. Le Guardian fait état d'une adaptation dahlienne critiquée du Petit Chaperon Rouge, où cette dernière abat le loup d'un coup de revolver.

 

Rotten Rulers, de la série Horrible Histories,

serait considéré comme une invitation à la violence par les plaignants.

 

Des livres pour adultes sont aussi concernés par cette série de plaintes, rapporte le Guardian. Louise Mensch, écrivant sous le pseudonyme Louise Bagshawe, est l'auteure de romans pour femmes dont le langage a été lui aussi critiqué.

 

Enquête avant le retrait

 

En cas de plainte, et avant de prendre des mesures aussi sérieuses que le retrait d'un titre du catalogue, les bibliothèques enquêtent sur le livre.

 

Ian Clark, de l'association Voices for Libraries, estime pour sa part que des retraits permanents de certains livres est très rares, et doit être sérieusement motivé. « Aucun bibliothécaire professionnel ne retirerait un livre en raison d'une plainte à moins qu'il ne s'agisse de circonstances exceptionnelles. Des livres peuvent être retirés temporairement, (...) mais il est exceptionnel qu'ils le soient de façon permanente. Dans le cas de la plupart des livres, ils retourneront sur les étagères après un laps de temps raisonnable ».

 

Quid de certains ouvrages tels que Casse-Noisette (à l'origine, Nussknacker und Mausekönig, de Hoffman, publié en 1816 pour la première fois) ? Serait-il possible que des générations de parents aient exposé leurs enfants pendant tout ce temps à des histoires aussi peu recommandables ?

 

« Prêcher le satanisme »

 

L'auteur Alan Gibbons a réagi sur son blog à cette affaire. Un parent s'était plaint du fait qu'il avait fait la lecture de Meg and Mog à de très jeunes enfants, qualifiant l'ouvrage de « satanique ». La réponse de l'auteur n'est pas allée dans son sens : « J'ai refusé de ne pas lire d'histoires contenant des sorcières, et lui ai dit que sil le fallait,il avait le droit de placer son enfant dans une autre classe tandis que je prêche  le satanisme lors de session de lectures avec les enfants. Il a refusé mon offre ».

 

L'auteur reconnaît néanmoins que les accusations de racisme portant sur certains ouvrages, notamment Tintin au Congo (voir notre actualitté), ne doivent pas être prises à la légère. « Tintin au Congo est un exemple bien connu, et il provoque une lecture peu confortable chez un public contemporain. Je connais de nombreuses bibliothèques qui, sans retirer le livre, y ajoutent une note précisant que des lecteurs pourraient se sentir bouleversés par des images négatives appartenant à une autre époque quand les stéréotypes racistes étaient nombreux. (...) Bien que de nombreuses personnes aimeraient que cela soit vrai dans le meilleur des mondes possibles, les oeuvres de littératures, même les livres pour enfants, ne sont pas dénués de valeurs, et continueront de susciter des réactions passionnées ».




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.