Grandes écoles : des universitaires répondent au gouvernement

Clément Solym - 19.01.2010

Edition - Société - tribune - universitaire - crise


Alors que le débat public se focalise sur la mise en place potentielle d’un quota de 30 % d’élèves boursiers accueillis par les grandes écoles, neuf universitaires s’indignent sur sort réservé en parallèle à l’université.

Ils viennent dénoncer le soutien sans faille que le gouvernement apporte au système sélectif des prépas et grandes écoles, « ce qui marche », au détriment du système universitaire qui ne marcherait pas. Ce serait ainsi une façon de « contourner » l’université déclarée irréformable.

Mais, selon ces neuf personnalités de l’enseignement supérieur, c’est là une vision à très court terme qui ne prend pas en compte la réalité du système. Actuellement, c’est l’université qui accueille très majoritairement les élèves issus des milieux populaires. Au lieu de leur proposer un « accès homéopathique » aux grandes écoles, il vaudrait mieux permettre à l’université de leur apporter une formation de qualité.

Allant plus loin dans leur prise de position, ces intellectuels ne se refusent pas à parler de la mise en place de « sélection-orientation de leur public » afin que l’université retrouve sa place, sans rester celle qui prend seulement « ceux qui n'ont pas trouvé de place ailleurs ». Vous pouvez retrouver l’ensemble de cette tribune sur le site de nos confrères du Monde.