Grasset et Gallimard, frères ennemis de l'édition française

Cécile Mazin - 10.03.2015

Edition - Société - Grasset Gallimard - édition française - Paris éditeurs manuscrits


Ce 19 mars, France 5 diffusera un document inédit, présenté par Annick Cojean. Il s'agit des parcours croisés de deux éditeurs historiques, Bernard Grasset et Gaston Gallimard, fondateurs des éditions homonymes. Ces deux hommes « se sont livré une guerre impitoyable tout au long de leur vie », explique la chaîne. Alléchantes perspectives...

 

 

 

 

Que ce soit dans la séduction des auteurs, l'obtention de prix littéraires, ou encore « la stratégie de survie durant l'Occupation », les deux hommes ont monté des maisons d'édition qu'on ne présente aujourd'hui plus. Franz-Olivier Giesbert racontera le duel entre les deux entrepreneurs. 

Comment ces deux hommes ont-ils construit leurs maisons d'édition respectives ? De quelles armes se sont-ils dotés pour réussir ? Retour sur deux destins exceptionnels, deux passeurs de culture certes, mais aussi deux hommes d'affaires qui, au travers de leurs luttes et de leurs cercles d'influence, ont marqué un pan de notre histoire littéraire et éditoriale.

D'un côté comme de l'autre, c'est aussi une vision éditoriale qui était défendue – alors que les deux hommes se fréquentaient régulièrement. « Je pense qu'ils étaient liés par une estime réciproque, peut-être par une certaine admiration, un peu d'envie. Je crois que chacun enviait chez l'autre des qualités qu'il n'avait pas », explique Pierre Assouline, biographe de Gaston Gallimard.

 

Grasset et Gallimard, tout cela avait commencé avec La Recherche du temps perdu de Proust, ouvrage raté par le second, et dont le premier s'était emparé. 

 

Rendez-vous à 21 h 35 sur France 5, le jeudi 19 mars.