Grosse poussée du livre numérique au troisième trimestre

Clément Solym - 25.10.2010

Edition - Economie - kindle - ebook - ventes


On le sait, et à défaut, on s'en doutait, une fois de plus, les résultats du troisième trimestre ont été fulgurants, avec une augmentation de 38,7 %, à 7,56 milliards $. Ça, c'est pour le chiffre d'affaires...

En termes de revenus nets, c'est une autre paire de manches, puisqu'il n'augmente que de 16 %, soit 231 millions $, avec de très fortes progressions dans le secteur numérique, notamment, qui avance avec d'autres de 68 % - et même 80 % en Amérique du Nord. Que de belles nouvelles...

Le pan média a lui aussi connu une petite montée, mais plus modeste, de 13 % sur le territoire étatsunien. Cependant, si les ventes de presse écrite ne sont pas exceptionnelles, Amazon précise que le livre numérique, pour sa part, a vu les chiffres s'envoler littéralement - contrairement à la musique et aux films, plutôt faiblards, rapporte Publishers Weekly.

Conformément à ce que l'on savait, les ventes du Kindle, sur le territoire américain et anglais, placent l'appareil en tête des meilleures ventes de produits - parmi tout ce que peut proposer la boutique. Avec 720.000 ebooks disponibles au catalogue, rien ne semble freiner l'ascension d'Amazon dans le secteur. Et comme 590.000 ebooks sont toujours vendus en deçà de la barre des 9,99 $, le cybermarchand va continuer de motiver sa position sur des prix bas.

Très bas.

Mais trop bas, au goût des éditeurs.

Si le marchand de Seattle travaille toujours à vendre des livres numériques, de plus en plus à perte, probablement, reste que son lecteur ebook est devenu une véritable référence, et un maître étalon en matière de lecture numérique.

En tout cas, ces résultats confortent ceux que l'IDPF a présenté pour les ventes du troisième trimestre, qui cumule pour le moment les seuls mois de juillet et août. Et uniquement les ventes de fichiers ePub. Or, ce sont déjà 79,8 millions $ de chiffre qui ont été réalisés... (notre actualitté)