medias

Group Text : la nouvelle rubrique du New York Times ranime le club de lecture

Clara Vincent - 09.01.2020

Edition - International - Critique littéraire GroupText - New York Times - club de lecture


En ce début d’année 2020, le magazine américain The New York Times fait place à une nouvelle chronique mensuelle. Intutilée Group Text, la rubrique entend raviver le concept du club de lecture en invitant ses lecteurs à participer à la pratique de la critique littéraire. 

Janne Räkköläinen - (CC BY-SA 2.0)


Group Text sera rédigé chaque mois par l’une des critiques littéraires du journal, Elisabeth Egan. « Pour de nombreux clubs de lectures, il est assez difficile de déterminer où et quand se réunir, à qui revient l’hébergement et s’il faut ou non ajouter ou soustraire des membres, et encore moins quoi lire ensuite », explique cette dernière dans la première édition de la chronique, publiée le 7 janvier sur le site du quotidien new-yorkais. 

Group Text fera également apparition dans les colonnes papier du prochain numéro de la Book Review, supplément de critiques de livres du New York Times, le 12 janvier. 

Cette entreprise s’inscrit dans une période où les clubs de lecture connaissent un véritable nouvel essor, ainsi que nous le relevions en novembre suite au rapport de BookNet Canada. Une conjoncture notamment permise par les nouveaux outils de communication et de diffusion qu'offre Internet 

Chaque mois, Élisabeth Egan mettra donc en avant un livre qui aura retenu son attention, et invitera ses lecteurs à échanger autour de ses choix. Sa lecture critique sera ainsi accompagnée de questions destinées à ouvrir la discussion ainsi que d'une liste de recommandations d'autres lectures pour approfondir la réflexion. 

Les lecteurs désireux de participer à l’échange de manière plus directe auront la possibilité de répondre aux questions posées par la critique littéraire sur les pages Facebook, Twitter ou Instagram du New York Times. Elisabeth Egan prolongera également la discussion sur le podcast de la Book Review. 

« Ce que je recherche, écrit-elle, ce sont des livres qui chevauchent la frontière entre littérature et univers commercial. Des livres qui vous emmènent dans un endroit chaud par une chaude journée et vice versa. Ceux qui passent le test de mon canapé — cela signifie que je suis si longuement assise là, à lire, que je dois retourner les coussins parce que mon corps a épousé leur forme. (C’est un vieux canapé !) ». 

Pour la première de Group Text, Elisabeth Egan a jeté son dévolu sur Long Bright River  de Liz Moore, sorti ce 7 janvier 2020 aux éditions Riverhead Books. Pour retrouver sa critique, voire participer à la discussion (à condition toutefois de maîtriser suffisamment l'anglais), c’est par ici. 


Commentaires
C'est chouette! Veinards, va!
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.