Gui Minhai : la Suède rappelle son ambassadrice, accusée de chantage

Antoine Oury - 15.02.2019

Edition - International - gui minhai chine prison - editeur chine prison - suede ambassadrice chine


Éditeur et libraire, propriétaire de la maison d'édition Mighty Current, réputée critique et peu respectueuse vis-à-vis du pouvoir chinois, Gui Minhai a été arrêté en 2015 lors d'un voyage en Thaïlande. Ce citoyen suédois est depuis retenu par les autorités, en Chine. La Suède a annoncé le remplacement de son ambassadrice dans le pays, après des accusations d'intimidations formulées par Angela Gui, la fille de l'éditeur emprisonné.
 

Gui Minhai
 

Ce 17 février 2019 marquera les 40 mois de détention de Gui Minhai, arrêté en Thaïlande et détenu en Chine depuis 2015. Un nouveau rebondissement dans cette affaire éclabousse les services consulaires suédois, directement mis en cause par la fille de l'éditeur emprisonné, Angela Gui. Cette dernière a révélé à des médias suédois qu'elle avait rencontré, par l'intermédiaire de l'ambassadrice suédoise à Pékin, Anna Lindstedt, deux hommes d'affaires chinois.

La rencontre s'est déroulée à Stockholm, fin janvier, raconte Svenska Dagbladet, qui a recueilli le témoignage de la fille de Gui Minhai : « Ils se sont présentés comme des intermédiaires et m'ont expliqué qu'ils avaient pu s'entretenir avec l'ambassadeur chinois à Stockholm, Gui Congyou, et qu'il leur avait donné des informations », explique-t-elle.

D'après ces « intermédiaires », « il y aurait une possibilité que mon père soit libéré, mais il était nécessaire qu'il passe d'abord devant un tribunal », rapporte Angela Gui. La conversation aurait ensuite évolué vers un chantage, selon la fille de l'éditeur emprisonné. Un visa pour la Chine lui aurait été promis, à la stricte condition qu'elle ne s'adresse plus aux médias, et ne leur transmette plus d'informations sur la situation de son père.

« On cherche à éviter une exposition médiatique lorsque l'on inflige de très lourdes sentences après un procès. Cela ne doit pas être le cas pour mon père, aussi, je ne me tairai pas », a indiqué Angela Gui aux médias suédois. « C'est étrange. Ils veulent avoir les mains libres pour pouvoir faire ce qu'ils souhaitent avec mon père », a-t-elle souligné.
 

La Suède rappelle son ambassadrice


Anna Lindstedt, ambassadrice suédoise à Pékin, a été remplacée, annonce aujourd'hui Stockholm. Il semblerait que la rencontre organisée par celle-ci n'était pas déclarée et, en conséquence, non autorisée. Par ailleurs, Angela Gui assure que le chantage dont elle se dit la victime la sommait de se taire pour « ne pas nuire à la carrière » de l'ambassadrice.

« Je ne vais pas me taire en échange de la simple promesse que mon père “pourrait” être libéré. Les menaces, les insultes, les cadeaux, les flatteries, rien ne pourra y faire », a écrit Angela Gui dans un message posté sur Internet, rapporte l'agence Reuters.

Ce n'est pas la première fois que les relations diplomatiques entre la Chine et la Suède s'immiscent dans l'affaire Minhai : en janvier 2018, alors qu'il était accompagné par deux diplomates suédois pour passer une batterie d'examens médicaux, Gui Minhai avait à nouveau été enlevé par une dizaine d'hommes. « Nous espérons que les autorités chinoises vont libérer immédiatement M. Gui Minhai, lui permettre de retrouver sa famille, et de recevoir l'aide consulaire et un soutien médical », avait indiqué l'Union européenne par l'intermédiaire de Hans Dietmar Schweisgut, ambassadeur de l'UE.

Très affaibli, aux dernières nouvelles, Gui Minhai présenterait en effet des symptômes de la maladie de Charcot.

Le ministère chinois des Affaires étrangères, interrogé, a déclaré ne pas savoir où se trouvait Gui Minhai, même si l'ambassade chinoise à Stockholm, sur son site internet, assurait qu'il était assigné à résidence à Ningbo, non loin de Shanghai.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.