Gui Minhai réapparait et accuse la Suède : “Ma splendide existence est ruinée”

Antoine Oury - 12.02.2018

Edition - International - Gui Minhai libraire éditeur - prison éditeur Chine - Gui Minhai


Nouveau rebondissement dans l'affaire Gui Minhai, libraire et éditeur enlevé par les autorités chinoises en 2015. Plusieurs semaines après une nouvelle arrestation, sous forme d'enlèvement, Gui Minhai s'est manifesté par un entretien filmé auprès de médias chinois : il accuse la Suède, son pays d'adoption, de l'avoir manipulé et incité à quitter le territoire chinois malgré les mesures judiciaires à son encontre.


Gui Minhai lors de son entretien filmé
 
 

Le libraire et éditeur Gui Minhai, enlevé par les autorités chinoises le 20 janvier 2018 quelques semaines après sa libération partielle, en octobre 2017, a fait une apparition dans plusieurs médias du pays pour dénoncer le comportement de son pays d'adoption, la Suède. Dans cet entretien, il accuse son pays d'adoption de faire du « sensationnalisme » avec son cas, tandis que plusieurs journaux chinois assurent que la Suède est coupable d'« héroïsme diplomatique ».

 

Depuis la seconde arrestation du libraire et éditeur, les relations diplomatiques entre la Suède et la Chine sont particulièrement tendues. « Le gouvernement suédois est totalement au fait des événements concernant le citoyen Gui Minhai de samedi. Ces événements sont considérés avec la plus grande fermeté, et des mesures sérieuses ont été prises à un niveau politique supérieur », avait souligné Katarina Byrenius Roslund, responsable des relations extérieures du ministère des Affaires étrangères, peu après l'enlèvement. L'Union européenne s'était également prononcée pour une libération immédiate de Minhai, citoyen suédois.

 

Dans son entretien filmé avec les médias chinois, Gui Minhai pointe la responsabilité de la Suède : « Avec du recul, il me semble que je suis devenu le pion de la Suède dans un jeu d'échec », explique-t-il. « Ma splendide existence est ruinée et je ne ferai plus jamais confiance aux Suédois », ajoute le libraire et éditeur.

Selon ses déclarations, la Suède l'aurait poussé à tenter de quitter le territoire alors qu'il était sous le coup de plusieurs procédures judiciaires. « Les Suédois ont orchestré ceci pour leur propre intérêt et pour celui de certaines figures politiques, pour les élections de 2018 en Suède », a-t-il accusé, selon ses propos rapportés par l'agence chinoise Xinhua.

 

Le 20 janvier, Gui Minhai se rendait, en train, à Pékin pour y subir plusieurs examens médicaux relatifs à des symptômes de la maladie de Charcot. Il était accompagné par deux diplomates suédois quand un groupe de 10 hommes environ a fait irruption pour l'enlever.

 

Évidemment, ces confessions filmées sont sujettes à caution : tant le discours que la mise en scène font soupçonner une manipulation orchestrée par les autorités chinoises. Ce ne serait d'ailleurs pas la première fois : en janvier 2016, Gui Minhai avait déjà fait l'objet d'une interview télévisée dans laquelle il confessait ses remords vis-à-vis d'un accident de la route qu'il aurait causé et qui aurait coûté la vie à une personne. L'entretien était, là aussi, sujet à caution.

 

Gui Minhai exerçait les professions d'éditeur et libraire pour sa société Mighty Current Publishing, qui publie des livres critiques vis-à-vis du pouvoir chinois, révélant mœurs légères et magouilles. Les chefs d'accusation contre Minhai citeraient un « commerce illégal » et « une communication illégale de secrets nationaux et de renseignements à des groupes étrangers ».

 

Chine : l'enlèvement du libraire et éditeur
Gui Minhai est “sans précédent”

 

Bei Ling, un poète dissident proche de Minhai, a assuré que l'entretien filmé était sans valeur : « Comment croire les propos de quelqu'un qui est considéré comme un prisonnier ? », a-t-il simplement déclaré.

via BBC


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.