Guides gastronomiques Zagat : Google, une énorme faim ?

Clément Solym - 08.09.2011

Edition - Economie - zagat - google - guide


L'affaire vient tout juste d'être réglée, annonce Google, par le biais de Marissa Mayer, responsable de tout ce qui est cartes et services de localisation, pour la firme de Mountain View.

Zagat, c'est un éditeur de guides gastronomiques, qui se revendique comme pionnier dans l'utilisation du contenu généré par les utilisateurs. En somme, Zagat recueille des données, les compulse, et les propulse sous la forme de guides.

Dans un communiqué officiel, Google annonce cet achat, qui « sera la pierre angulaire de notre offre de localisation », et Zagat va « ravir les utilisateurs, avec le nombre impressionnant de commentaires, de notes et d'idées, tout en permettant aux gens de trouver partout des expériences extraordinaires (et ordinaires) dans les quatre coins du monde ».

 
De quoi, en effet, enrichir notablement l'offre en matière de petites surprises culinaires, puisque Zagat propose quatre critères de notation - en ajoutant le décor, le service et le coût final.

Il inclut également les hôtels - et nul doute que Google saura faire fructifier les multiples applications déjà à disposition du public que Zagat a su mettre en place.

En 2008, alors que les fondateurs du service avaient annoncé leur désir de vendre l'affaire, le montant escompté était de 200 millions $. Tim et Nina Zagat - tiens donc - vivent à New York et ont fondé leur service en 1979. Aujourd'hui, il compte près de 350.000 enquêteurs, qui à travers le monde, inspectent et donnent leur avis.

Et tout ce travail, reposant uniquement sur les recommandations et préconisations d'utilisateurs...