Guillaume Husson, nouveau délégué général du SLF

Clément Solym - 10.12.2007

Edition - Société - Husson - Hostis - Syndicat


L'actualité du Syndicat de la librairie française serait plutôt judiciaire, si l'on tient compte de ce que demain verra le jugement rendu dans l'affaire qui l'oppose à Amazon. Il ne s'agit finalement que du troisième report et la cause risque de durer.

Mais enfin, ce n'est pas pour autant que l'on doit négliger l'équipe qui fait tourner la boutique. Ainsi, nous avons appris que Guillaume Husson prendrait ses fonctions au sein du Syndicat en février prochain, quittant son poste ministériel à la Culture. Il y occupait la place de chef de département de l'économie du livre.

L'homme qui avait rappelé que « l'équilibre économique de la profession reposait sur une péréquation entre les titres les plus rentables et ceux qui le sont moins » oeuvrera désormais à la place d'Olivier l'Hostis, toujours délégué général jusqu'à échéance de la date butoir.

Dans ses nouvelles attributions, on parle d'une « nouvelle convention collective, nouveaux accords interprofessionnels sur les remises qualitatives, défense juridique de la loi sur le prix unique, accompagnement des dossiers techniques liés au numérique, relations avec l'interprofession et avec l'Etat, notamment avec la DLL ».


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Marines
Genre : loisirs auto /...
Total pages : 160
Traducteur :
ISBN : 9782357430730

Le croiseur sous-marin Surcouf (1926-1942)

A la fin de la Première Guerre mondiale, la France décide de construire une flotte sous-marine importante, arme défensive à bon marché. S'appuyant sur les succès remportés par les U-Boote, en particulier ceux équipés de canons, elle envisage de construire des croiseurs sous-marins armés de deux canons de 203 mm. L'importance de l'artillerie impose un tonnage élevé qui fait du prototype, le Surcouf, le plus grand sous-marin du monde en son temps.

J'achète ce livre grand format à 35 €