Guillaume Musso délaisse XO Éditions pour Calmann-Lévy

Antoine Oury - 26.09.2017

Edition - Les maisons - Guillaume Musso livre - Guillaume Musso XO - Guillaume Musso Calmann-Lévy


Nouveau coup dur pour Editis, après le rachat de La Martinière/Le Seuil par Media Participations. Un des auteurs les plus vendeurs du groupe, Guillaume Musso, a confirmé son intention de rejoindre Calmann-Lévy, une maison du groupe Hachette, au détriment de XO Éditions, son éditeur depuis 15 ans.


Fnac Forum 2017
Guillaume Musso au Forum Fnac Livre 2017
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


« Guillaume Musso nous a fait part il y a peu de sa décision de quitter les Editions XO » révèle un message de Pierre Conte, directeur général du groupe Editis. D'après les informations disponibles au moment de l'écriture de cet article, l'auteur avait entamé des négociations avec Calmann-Lévy « depuis trop longtemps » pour que le groupe Editis ou une de ses maisons ne puisse surenchérir.

Cela dit, Editis conserve la publication des éditions poche des romans de Guillaume Musso, chez Pocket. Guillaume Musso est publié depuis 15 ans par les Éditions XO, depuis Et après... en 2004, tandis que son premier roman, Skidamarink, avait été publié par Anne Carrière en 2001.
 

Chez Calmann, il retrouvera dans tous les cas Philippe Robinet, ancien de la maison XO où il avait fondé Oh ! Editions, lancée en 2002. Guillaume Musso n’officiait alors pas encore pour XO, puisqu’il publia son premier ouvrage en 2004.
 

Robinet ne fut nommé à la tête de Calmann qu’en mai 2016, après avoir vendu sa dernière maison, Kero fondée en 2012, au groupe Hachette en décembre 2015. Le programme était alors presque dirigé vers l'arrivée de Guillaume Musso : « La mission qui m’est confiée est claire : que Calmann-Lévy soit encore plus présent dans la liste des meilleures ventes, ce qui n’aurait pas déplu, il me semble, à Michel Lévy, qui édita en son temps George Sand, Victor Hugo, Alexandre Dumas, Eugène Labiche et j’en passe ! », expliquait à l'époque Philippe Robinet.

 

Le sauvetage La Martinière-Seuil, un coup de massue pour Interforum


« Détester perdre est un bon carburant collectif pour rebondir » assure le directeur général du groupe. Le dernier roman de Musso, Un appartement à Paris, se serait vendu à 420.000 exemplaires selon les chiffres de GFK.