Günter Grass s'attire le mécontentement des Allemands

Clément Solym - 23.04.2012

Edition - International - Günter Grass - Allemagne - sondage


Suite à l'interview de Benjamin Netanyahu, le premier ministre israélien, un sondage a été publié par le journal Die Welt. La publication du poème Ce qui doit être dit, a fait scandale.

 

Dénonçant la menace pour la paix que représente Israël et son arsenal militaire et ses frappes contre l'Iran, l'auteur n'a pas reçu l'assentiment des Allemands. 

 

En effet, selon les sondés, rapporte Reuters, 48 % des Allemands estiment que l'Iran représente une menace plus importante. Toutefois, 18 % sont d'accord avec l'auteur, contre 22 % qui estiment que la menace est équivalente d'un côté comme de l'autre.