Habitudes de lecture en Espagne : le livre évolue bien en 2017

Clément Solym - 31.01.2018

Edition - International - Habitudes lecture Espagne - étude lecteurs Espagne - enquête ebooks Espagne


ÉTUDE – L’Espagne a connu une hausse du nombre de lecteurs en 2017 : ils étaient 63 % et passent à 65,8 %. Réalisée par l’Association des éditeurs espagnols, en soutien avec le ministère de la Culture, cette enquête montre les changements survenus dans les habitudes de lecture. 


Espagne
ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

Sans surprise, les Espagnoles lisent plus de livres, magazines et fréquentent les réseaux sociaux. Les hommes, de leur côté, s’attachent plus à la presse, aux bandes dessinées, sites web, blogs et forums. En revanche, les non-lecteurs réaffirment toujours que le manque de temps reste leur principal argument, pour 47,7 % d'entre eux. C’est principalement la tranche d’âge des 35-44 ans qui est concernée. On ajoutera que 35,1 % affirment ne pas aimer lire, tout simplement.

 

Madrid est la communauté avec le plus grand nombre de lecteurs. Les communautés autonomes (Navarre, Rioja, Asturies, Murcie, Castilla-La Mancha et Andalousie), ont pour leur part enregistré depuis 2011 la plus importante croissance du nombre de lecteurs.

 

Par ailleurs, 76,3 % des Espagnols de plus de 14 ans lisent des œuvres en format numérique, soit 18 % de plus qu’en 2012. Les ebooks sont cependant moins plébiscités que la presse ou les réseaux sociaux, mais se développent significativement. De 11,7 % à 2012, la consommation de livres numériques passe à 27,2 % en 2017.

 

Autre élément probant : 40,3 % de la population ne lisent que sur papier, tandis que 20 % lisent sur des outils numériques. Le profil de ces derniers est d’ailleurs impressionnant : 16,7 livres lus par an, contre 11,6 pour les lecteurs papier. Enfin, 80 % des livres numériques sont obtenus gratuitement – sans précision sur l’origine de cette gratuité. Seuls 29,5 % des personnes affirment acheter des ebooks. Pour autant, 75,2 % des Espagnols privilégient les livres physiques, indique ce baromètre de la Federación de Gremios de Editores de España. 

 

Plus globalement, les achats moyens ont diminué au cours de l’année passée : 10,9 livres en 2016 contre 9,4 livres en 2017. Les lecteurs se tournent vers les bibliothèques pour se fournir. Or, dans le même temps, si l’on valorise leur présence sur l’ensemble du territoire, le service de prêt serait en diminution.

 

Côté jeunesse, les mineurs affichent une certaine envie : 80 % des jeunes de 10 à 14 ans sont des lecteurs fréquents. Et le nombre de lecteurs passés au numérique augmente également.

 

 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.