Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Habitudes de lecture : quel pays lit le plus de livres?

Laurène Bertelle - 20.05.2017

Edition - Société - infographie livres - livres best seller monde - classement lecture monde


INFOGRAPHIE - Qui lit le plus ? C'est le sujet de l'infographie publiée sur le site d'édition en ligne Global English Editing, qui revient sur les habitudes de lecture dans le monde entier : heures passées à lire, livres les plus vendus, part du numérique dans le marché de l'édition, mais aussi combien d'exemplaires du dernier Harry Potter sont vendus en une heure... ne cherchez plus, les réponses à vos questions sont ici. 





Vous vous êtes déjà demandé quel pays lisait le plus dans le monde, ou bien quel livre était le plus vendu à l’autre bout de la Terre ? Global English Editing vous répond et apporte bien d’autres informations, statistiques et anecdotes, grâce à une infographie qui permet de mieux comprendre les habitudes de lecture dans le monde. En guide d’introduction, le site rappelle l’importance de la lecture pour la société et l’individu, quelle que soit sa nationalité.
 

« La lecture est une activité enrichissante. Nous lisons pour nous procurer un accès à un vaste réseau d’information et de connaissance, mais nous lisons aussi pour nous divertir. Les bonnes histoires nous permettent de nous échapper là où notre imagination nous porte. Quand nous lisons, non seulement nous améliorons notre mémoire, mais la recherche a également montré que cela nous rendait plus heureux et optimistes. »
 

Alors, dans les pays qui lisent le plus, on retrouve en première place l’Inde, avec plus de 10 heures de lecture par semaine, suivie de près par la Thaïlande et la Chine. La France elle, se situe à la 9e place, tandis que les États-Unis sont loin derrière, à la 24e place, avec 5,7 heures, ce qui est moins que la moyenne mondiale, fixée à 6,5 heures.
 

Mais l’infographie fait la différence entre cette statistique et celle des pays « les plus lettrés », un classement qui se calcule en fonction de différentes données telles que le nombre de bibliothèques, de journaux ou encore le nombre d’années d’étude ou l’accès aux ordinateurs. Ici, les trois pays d’Asie laissent la place à trois pays d’Europe du Nord : La Finlande, la Norvège, et l'Islande. La France elle, est toujours un peu à la traîne, en prenant la 12e place.  
 

Harry Potter a toujours la cote
 

Et alors, que lit le monde ? Don Quichotte de Michel Cervantes semble être le livre le plus vendu avec 500 millions d’exemplaires. La Bible n'est pas évoquée, peut-être une cruelle absence, alors qu'en 2e place figure le dictionnaire chinois Xinhua Zidian, puis viennent A Tales of two Cities de Charles Dickens. Et enfin, Le Seigneur des anneaux ainsi que le premier tome d’Harry Potter. Il est d’ailleurs intéressant de voir que les sept tomes de la saga Harry Potter apparaissent dans le top 21 des livres les plus vendus, rassemblant au total près de 450 millions d’exemplaires vendus.
 

Harry Potter, on le retrouve à plusieurs reprises dans l’infographie, ce qui prouve son ancrage dans les habitudes de lecture du monde entier. Le dernier tome, Harry Potter et les reliques de la mort, s’est notamment vendu à 8,3 millions d’exemplaires dans les premières 24h, soit 345 833 livres par heure !
 

L’industrie culturelle la plus rentable au monde
 

Depuis l’invention de la presse, 150 millions de livres différents ont été publiés. L’industrie du livre est d'ailleurs la première industrie culturelle en termes de valeur économique, avec 151 milliards $, contre 133 milliards $ pour le secteur du cinéma et de la télévision, suivi par la presse (107 milliards $), les jeux-vidéos (63 milliards $) et la musique (50 milliards $). Ce sont les Etats-Unis qui s’enrichissent le plus, détenant 30 % du chiffre de vente du marché de l’édition, tandis que le Royaume Uni et la France n’en détiennent que 5 %.  
 

Quant au marché numérique, il se développe. En 2013, l’ebook représentait 12 % des ventes de livres totales, tandis qu’en 2018 on prévoit que ce chiffre monte à 25,8 %, avec un nombre de e-lecteurs qui devrait stagner aux alentours de 90 millions.

L'infographie est signée Global English Editing.