Hachette Livre optimise son infrastructure réseau

Julien Helmlinger - 09.04.2013

Edition - Les maisons - Hachette Livre - Interoute - Infrastructure réseau


L'opérateur majeur de services Cloud en Europe, Interoute, vient d'annoncer que le groupe Hachette Livre réalise désormais des économies d'échelle grâce à son infrastructure réseau fibre noire. Le groupe, qui compte plusieurs maisons d'édition, a ainsi opté pour un réseau étendu qui lui permet de mettre en commun son système d'information, bureautique et téléphonie IP comprises. La branche édition de Lagardère voit ainsi reliée la vingtaine de sites géographiques de son réseau, en une unique entité virtuelle.

 

 

 

 

La Direction des systèmes d'information s'est intéressée à deux alternatives techniques, à savoir louer de la fibre noire et l'opérer soi-même, ou au contraire louer une liaison opérée à débit limité chez un des opérateurs externes établis.

 

Économies d'échelle et souplesse d'évolution à long terme

 

Et comme l'explique le directeur réseau, bureautique et téléphonie du groupe Hachette Livre, Serge Bellier : « Lors de notre choix, le coût des deux solutions était quasiment identique, mais nous savions que la première solution technique nous offrirait une plus grande souplesse d'évolution à terme. »

 

Il précise également que dorénavant le groupe peut opérer dix fois plus de bande passante, sur la même paire de fibre noire. Grâce au multiplexage optique, un lien initialement de 1 Gb/s s'est ainsi transformé en quatre canaux 1 Gb/s, plus trois canaux 4 Gb/s Fibre Channel et un canal Fibre Channel spécial IBM (FICON).

 

Pascal Van Brabant, qui occupe la fonction de directeur des systèmes d'information d'Hachette Livre, ajoute : « Financièrement, cette évolution technologique, qui accompagne les besoins des Direction Métier du groupe Hachette Livre et de ses éditeurs, serait inenvisageable en louant de la fibre opérée. [...] Naturellement, la mise en œuvre d'une telle solution technique a été rendue possible, car la DSI Hachette Livre dispose de la capacité à opérer une fibre noire. »

 

Une entité virtuelle pour rassembler une vingtaine de sites

 

Si Hachette Livre compte une vingtaine de sites géographiques, principalement en France, la fibre noire d'Interoute lui permet de constituer une seule entité virtuelle pour les réunir. Ils partagent une même messagerie et des fonds numérisés dans son propre centre de données, ce dernier hébergeant également la majorité des sites Web du groupe.

 

En changeant de carte et de technologie aux extrémités de son réseau, le groupe pourra augmenter le trafic sur une même paire de fibre. Comme le précise le communiqué, la technologie « Fibre Channel » permet en outre la déportation d'équipements mainframes et la duplication du système d'information, dans le but de garantir au groupe un plan de reprise d'activité efficace.

 

Et enfin Régis Castagné, directeur général d'Interoute pour la France ainsi que la Suisse, de témoigner : « En plus de la fibre noire, nous fournissons un accès Internet 1 Gb/s sur fibre opérée pour relier les sites du groupe Hachette Livre avec les backbones Internet, en double adduction. La DSI Hachette Livre gère elle-même son débit Internet, en fonction de ses besoins opérationnels. [...] Nous sommes heureux de supporter avec flexibilité, et à un coût maîtrisé, le Système d'Information de Hachette Livre. »

 

Par ce choix stratégique, la Direction des systèmes d'information du groupe Hachette Livre entend au final conserver son autonomie en ce qui concerne la mise en oeuvre de son infrastructure technique. Ses liaisons fibre noire seront opérées par elle-même avec des investissements ponctuels sur les équipements réseau, mais un coût récurrent fixe. Une solution technologique qui aura permis de faire des économies d'échelle au Gibabit/seconde.