Hachette réclame 500 000 $ à un auteur : son livre reprend un texte vieux de 120 ans

Nicolas Gary - 27.08.2016

Edition - Justice - Abraham Lincoln vampire - Seth Grahame Smith - Hachette Book group


L’écrivain Seth Grahame-Smith s’est fait un nom dans l’édition, puis dans le cinéma, avec des livres assez légers. Dans Orgueil, préjugés et zombies, son premier opus, il reprenait le texte de Jane Austen, en évidait un bon tiers, et le remplaçait par des scènes d’actions, avec arts martiaux et katana – ainsi qu’un supplément zombie. En dépit de la manne, son éditeur n’a pas vraiment apprécié le principe, et le poursuit désormais en justice.

 

Seth Grahame-Smith

Gage Skidmore, CC BY SA 2.0

 

 

Il faut être raisonnable, si les livres de Seth ne sont pas des perles rares, leur principe est excellent et l’on ne s’y ennuie pas. D’ailleurs, quand certains tentent de décliner le principe et produisent une Alice au pays des morts-vivants, c’est totalement raté. Preuve qu’il ne suffit pas de reprendre des textes du domaine public ou de les accommoder : il faut un brin de finesse.

 

Pourtant, Hachette Book Group a décidé de poursuivre son romancier ainsi, que la compagnie Baby Gorilla Inc, pour rupture de contrat. Selon les avocats de la société, l’éditeur aurait versé un avoir d’un million de dollars à Seth pour deux livres. Et le groupe souhaite être remboursé de la moitié. 

 

Deux ouvrages, sinon rien, et en fait... quoi ?

 

La plainte a été déposée ce 26 août au tribunal fédéral de New York. En vertu de l’accord passé en 2010, Hachette affirme que le premier livre de Seth devait être une sorte de suite ou de spin off de Abraham Licoln : Vampire Hunter. Le second serait laissé à la libre appréciation de l’auteur, sous réserve d’un accord écrit de l’éditeur. Et si le second volume était proposé 60 jours après la date convenue, le contrat serait résilié. C'est Grand Central Publishing, filiale du groupe Hachette, qui s'était alors chargé de l'édition des livres.

 

En 2015, HBG publie bien The Last American Vampire, suite des aventures d’Abraham, ou presque, mais le second roman tarde à arriver. « À la demande de Baby Gorilla Inc. et de Smith, Hachette par deux fois a retardé la date de livraison du second ouvrage, prévu à la date du 2 juin 2013... totalisant une extension de 34 mois », souligne l’avocat de Hachette, Alexander Gigante.

 

Or, si le contrat a été finalement annulé en vertu des 60 jours de délais, il fut tout de même proposé, mais l’éditeur en est resté pantois. Le livre serait « en grande partie une réappropriation d’une œuvre du domaine public datée de 120 ans », avec des éléments modifiés. Mais comme Hachette n’avait pas originellement validé par écrit le principe, le livre serait irrecevable...

 

 

 

Clairement, les fans de l’auteur – qui s’était lancé dans le cinéma, brièvement, avec une tentative derrière la caméra pour le film Flash – voudront des précisions. Mais surtout, cela ressemble à une série noire pour l’écrivain, dont les différents projets, outre celui avec DC Comics, semblent tourner en eau de boudin...

 

En France, les livres de Seth furent publiés chez Flammarion, dans la collection poche J’ai lu. Le dernier en date est Douce nuit, maudite nuit, sorti en avril 2014

 

Le Spectre d’Antioche, le cauchemar de Judée, l’épine dans le pied d’Hérode... Balthazar s’est vu attribuer bien des surnoms, alors qu’en vérité, il n’est qu’un voleur un peu plus ambitieux et un peu plus chanceux que les autres. Cette fois, pourtant, trop d’ambition et trop peu de chance l’ont mené directement dans les cachots de Jérusalem, où il rencontre Gaspard et Melchior, deux bandits de grand chemin qui doivent eux aussi être exécutés au malin. 

Mais Balthazar a un plan. Un plan qui finira par les conduire à Bethléem dans une certaine étable, où se cache une certaine famille, alors que brille dans le ciel une certaine étoile... Oubliez tout ce que vous croyiez connaître sur la Nativité et laissez-vous embarquer pour une grande aventure pleine de bruit et de fureur à travers la Judée de l’an I !

 

 

Tout un programme, une fois encore

 

 

via Hollywood reporter


Pour approfondir

Editeur :
Genre :
Total pages :
Traducteur : mélanie fazi
ISBN :

Douce nuit, maudite nuit

de Seth Grahame-Smith

Le Spectre d’Antioche, le cauchemar de Judée, l’épine dans le pied d’Hérode… Balthazar s’est vu attribuer bien des surnoms, alors qu’en vérité, il n’est qu’un voleur un peu plus ambitieux et un peu plus chanceux que les autres. Cette fois, pourtant, trop d’ambition et trop peu de chance l’ont mené directement dans les cachots de Jérusalem, où il rencontre Gaspard et Melchior, deux bandits de grand chemin qui doivent eux aussi être exécutés au matin. Mais Balthazar a un plan. Un plan qui finira par les conduire à Bethléem dans une certaine étable, où se cache une certaine famille, alors que brille dans le ciel une certaine étoile… Oubliez tout ce que vous croyiez connaître sur la Nativité et laissez-vous embarquer pour une grande aventure pleine de bruit et de fureur à travers la Judée de l’an 1 ! Illustration de couverture : Flamidon d’après Shutterstock © Éditions J’ai lu

J'achète ce livre grand format à

J'achète ce livre de poche 18 €

J'achète ce livre numérique à 14.99 €