medias

Hachette rejoint MacMillan contre Amazon sur la vente d'ebooks

Clément Solym - 05.02.2010

Edition - Société - Hachette - rejoindre - Amazon


Ça défouraille plus que jamais ces derniers jours, alors que l'affaire qui oppose Amazon à l'éditeur MacMillan prend une très grosse ampleur. Démesurée, même. Tentons de garder notre calme, la fin du monde n'est pas prévue avant le 12 décembre 2012, ça nous laisse un peu de temps.

Alors d'un côté, l'agent littéraire Andy Ross vient de faire un appel sur son blog incitant tous les blogueurs à supprimer les liens de rémunération d’Amazon présents sur leurs pages et de privilégier d'autres revendeurs, absolument. Et de ne pas les replacer tant qu'Amazon n'aura pas replacé les boutons d'achat sur les livres de l'éditeur - actuellement pris en otage, rappelons-le, parce qu'il ne supporte pas les tarifs agressifs pratiqués par Amazon sur les ebooks.

Pourtant, un peut partout, on peut lire que John Sargent, le directeur exécutif de chez MacMillan est bien en passe de conclure un accord avec Amazon et que par conséquent, ils allaient augmenter les droits d'auteurs en les passant à 25 %, comme il l'a précisé à l'Authors Guild. Du mieux, évidemment, pour les auteurs, mais les agents littéraires ne tarderont pas à revenir à l'assaut pour tenter d'obtenir bien plus.

Hier, Sargent admettait même qu'Amazon avait reculé sur ses positions et que de toute manière l'éditeur ferait tout pour assurer que leur « propriété intellectuelle sera disponible en version numérique à un prix qui soit juste pour le consommateur et permette à ceux qui créent et éditent d'être indemnisés équitablement ».

Et puis, pour conclure, il semble que Hachette se soit jeté dans l'arène et soit bien décidé à faire route pour rejoindre l'éditeur dans son combat. Hachette qui connaît bien ce type d'attitude, puisqu'il en avait été victime, lorsqu'à la suite de négociations ratées, Amazon lui avait fait le même coup. La chose avait tout de même duré un an (plus d'informations)...

David Young, le directeur général de Hachette aurait en effet écrit aux revendeurs pour donner le ton, et clairement, il rejoint complètement la position de MacMillan. Galley Cat publie d'ailleurs cette lettre. Les nouvelles règles du jeu seraient donc tarifées entre 12,99 $ et 14,99 $... Autre détail qui a son importance, Hachette assure que les livres numériques sortiront à la même date que ceux papier.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.