Hachette renforce sa politique contre le piratage de livres

Clément Solym - 26.05.2009

Edition - Justice - Hachette - renforcer - lutte


Actuellement, c'est Scribd, la cible à abattre : le site a beau avoir mis en place une plateforme de vente de livres numériques, rien n'y fait, les éditeurs ont peur. De même que Wattpad, l'application de partage de livres sur mobile... on surveille de près, et l'on met en place des politiques anti-piratage solides. Que l'on croit...


Ainsi, Hachette a publié une sorte de lettre ouverte détaillant les faits et citant explicitement les deux acteurs. « Alors que certains contenus figurant sur ces sites sont légaux et créés par des utilisateurs, un nombre alarmant de titres non autorisés sont téléchargés par des personnes sans autorisation et partagés gratuitement sur les deux sites », s'inquiète Hachette.

Casser du pirate...

Fermement décidée à lutter, la maison envoie régulièrement aux deux concernés des lettres pondues par leur service juridique, faisant état de leurs observations et autres violations de droits d'auteur. Et dans un appel massif à la délation, l'éditeur propose un formulaire de dénonciation active permettant de signaler à une adresse précise, piracy@hbgusa.com, tout manquement aux lois en vigueur.

Plusieurs lettres ont été adressées à des sites qui hébergent des fichiers ou commettent régulièrement des infractions. « Malgré ces efforts, nous reconnaissons l'énorme défi auquel nous devons faire face dans la lutte contre la violation du droit d'auteur en ligne. » Pour sûr, Arthur, certains s'y cassent encore les dents après des années de lutte...

Et casser encore...

Scribd aurait rapidement réagi en attestant que son nouveau système de détection d'oeuvre sous droit permet de supprimer des centaines de téléchargements illégaux chaque jour, « même s'ils admettent que leur système n'est pas parfait », raille tout de même Hachette. Promettant une impossible politique de tolérance zéro, Scribd tente de faire son possible pour ne pas s'attirer les foudres du groupe et propose de collaborer pour trouver des outils antipiratage plus efficaces.

Hachette de son côté espère que Wattpad fera des efforts dans ce sens, ce que les créateurs du logiciel ont relevé : ils feront de leur mieux. L'intégralité de ce mail confidentiel est à retrouver en toute simplicité sur eReads.

Mais une offre commerciale attractive, non ?

Rappelons qu'en France, Hachette qui a lancé avec Sony et Fnac une offre de livres numériques dont le prix est tout juste 15 à 20 % moins cher que la version papier. Et que si une offre légale existe, à un tarif attractif, les internautes se montrent souvent moins enclins à pirater...