Hachette UK lance une procédure judiciaire contre Borders

Clément Solym - 10.12.2009

Edition - Justice - hachette - lancer - procédure


On avait appris, fin novembre, que le libraire Borders, avait suspendu les commandes de livres via internet durant toute une journée, simplement parce qu'il ne disposait pas des stocks nécessaires pour répondre aux attentes des clients.

Or, c'était surtout parce que quelques éditeurs commençaient à s'impatienter de ne pas voir arriver les règlements de certaines commandes, qu'ils avaient pris le parti de ne plus alimenter en stock...

Désormais, on passe à la vitesse supérieure, puisque Hachette UK vient d'engager une procédure judiciaire contre MCR, la société administratrice de Borders, pour mettre de l'ordre dans cette situation confuse. Pierre Roche, directeur général adjoint précise que l'on arrive dans une réelle impasse, qui nécessite pour s'en sortir que l'on ait recours à la justice. Mais qu'on l'entende bien, hein, ce sont les administrateurs de MCR qui ont contraint Hachette à en arriver là...

Selon ses estimations, Borders devrait environ 7 à 8 millions £, mais il reste convaincu que tout cela se résoudra. On comprendra que MCR n'ait pas souhaité commenter la situation, quand The Bookseller l'a contacté. En clair, Hachette réclame que l'on fasse l'inventaire des stocks actuels, et surtout qu'on lui paye ce qui a déjà été vendu...

Entre temps, il semble que Gardners, le grossiste, ait repris l'approvisionnement de Borders avec quelques autres acteurs depuis samedi 5 décembre.

Affaire à suivre...

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.