Hanif Kureishi : 'La plupart des chefs religieux sont des idiots'

Clément Solym - 28.03.2009

Edition - Société - chefs - ignorants - religieux


Auteur et dramaturge né à Londres en 1954, Hanif Kureishi est à la convergence des cultures anglaises et pakistanaises. Auteur d'une vingtaine de livres et plusieurs ont été adaptés en films. Ses réflexions sur la religion sont tout à fait intéressantes, à la lumière des livres qu'il a pu écrire.

Se déclarant volontiers fasciné par la religion, essence de l'expression de l'humanité. « Dieu est la plus belle création humaine. Y'a-t-il eu une meilleure idée que celle-ci ? » Mais pas d'illusions : il faut avant tout comprendre l'idée de Dieu, ou des dieux, et son intérêt pour nous. La formation du philosophe n'est donc pas loin.

Une vie après la mort ? Pas réellement, plutôt une dissolution dans l'esprit de ceux qui nous ont connus qui les hantera... Et que pense-t-il des personnes religieuses ? Ce qui compte est avant tout de savoir si elles ne font que suivre les valeurs des gens qui les entourent ou si ce sont des psychotiques délirants.

« Les religions, comme les romans et les mythes, décrivent le monde et contribuent à le rendre plus sûr », estime-t-il, mais impossible pour lui de répondre quand on lui demande si la religion est une bonne chose. Lui-même ayant été expulsé de la mosquée parce qu'il était considéré comme un écrivain dissident et critique face à l'islam radical, il considère que « la plupart des chefs religieux sont des ignorants idiots. C'est une honte que si peu d'entre eux soient intelligents ou même intéressants ».

Et quelle est son chant religieux favori ? « Sympathy for the Devil, des Rolling Stones ». Et le livre le plus intéressant sur le sujet ? Sans hésiter, Généalogie de la morale de Nietzsche.