Hargreaves conseille de protéger les droits d'auteurs

Clément Solym - 20.05.2011

Edition - Société - propriété - intellectuelle - droits


Comme l'avait annoncé le ministre de la Culture Ed Vezay, les recommandations du rapport Hargreaves sont de nature à rassurer les éditeurs. Les droits de priorité intellectuelle restent une priorité au Royaume-Uni ! (notre actualitté)

Selon Hargreaves, il faut trouver un équilibre entre les intérêts économiques et les droits sociaux de chacun. S'il est essentiel pour le Royaume-Uni de protéger les droits de propriété intellectuelle par des lois supplémentaires, il serait souhaitable aussi d'établir clairement quelques exceptions.


Le rapport contient ainsi plusieurs propositions, dont l'assouplissement de la réglementation concernant les œuvres orphelines et la limitation du recours aux brevets pouvant ralentir l'innovation. Hargreaves préconise également de soutenir la création industrielle et de réduire les frais des petites entreprises.

Des éditeurs satisfaits


Richard Mollet, le président de l'Association des éditeurs britanniques, s'est réjoui des conclusions de ce rapport. Il a rappelé que la protection des droits d'auteurs était essentielle : « La valeur d'un ouvrage réside dans la validité de sa propriété intellectuelle. »

L'édition a-t-elle un bel avenir en perspective ? Certainement, à condition d'augmenter la valeur des ouvrages, et de bénéficier du soutien des auteurs, des lecteurs et du gouvernement. (via Publishers)